Pandémie de la COVID-19 287 millions de dollars pour mieux soutenir nos anges gardiens

Québec, le 2 avril 2020. – Comme évoqué par le premier ministre, le gouvernement bonifiera le salaire du personnel de la santé et des services sociaux, qui travaille sans relâche pour soigner les patients en ce contexte de la pandémie de la COVID-19. Le gouvernement va maintenant aller plus loin pour encourager et reconnaître les efforts du personnel de la santé, qui s’affaire à assurer les soins et les services.

Une prime d’exposition clinique de 8 % sera versée au personnel qui travaille directement auprès des personnes atteintes de la COVID-19. Ces personnes travaillent dans les urgences, aux soins intensifs, dans les cliniques de dépistage et dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, Christian Dubé, en a fait l’annonce, aujourd’hui, en compagnie de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann. Concrètement, environ 69 000 personnes recevront la prime de 8 %. Le personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires, les préposés aux bénéficiaires et les travailleurs sociaux qui travailleront dans les secteurs visés bénéficieront de cette prime.

De plus, une prime de reconnaissance de 4 % sera offerte pour reconnaître l’effort du personnel du réseau de la santé et des services sociaux qui oeuvrent dans nos établissements en cette période particulière. Cette prime vise, quant à elle, les quelque 200 000 personnes qui ne sont pas visées par la prime de 8 %. On y trouve, par exemple, les techniciens en laboratoire et spécialisés, les préposés à l’entretien ménager et le personnel qui répond aux appels de la ligne 811.

Ces primes s’ajoutent aux mesures de sécurité et de protection accordées au personnel de la santé et des services sociaux, plus tôt cette semaine, et sont enchâssées dans l’arrêté ministériel. Elles seront rétroactives au 13 mars et reconduites en fonction de l’évolution de la situation.

Différents milieux de vie

Par ailleurs, le gouvernement confirme qu’il compensera les préposés aux bénéficiaires œuvrant dans les milieux d’hébergement privés afin de s’assurer qu’ils reçoivent un salaire adéquat supérieur à ce que leur procurerait l’une des mesures de remplacement de revenu d’urgence mises en place par le gouvernement fédéral, et ce, dans le contexte spécifique d’urgence sanitaire de la COVID-19. Cette compensation prendra la forme d’une prime de 4 $ par heure travaillée et sera rétroactive au 13 mars 2020.

Concrètement, cette prime sera octroyée aux préposés œuvrant dans les résidences privées pour aînés (RPA) et aux ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF). Le nombre de préposés aux bénéfiaires visés, œuvrant dans ces milieux de vie, est estimé à 34 000. Par ailleurs, les CHSLD privés non conventionnés ayant des ententes d’achats d’hébergement avec les CIUSSS et les CISSS pourront également bénéficier de ce soutien.

Cette mesure s’appliquera pour la même durée que la Prestation canadienne d’urgence annoncée par le gouvernement fédéral, soit 16 semaines. Elle sera renouvelable, au besoin.

Ces mesures temporaires, qui totalisent 287 millions de dollars, s’ajoutent au montant de 133 millions de dollars annoncé le 30 mars pour les dépenses additionnelles liées à la COVID-19, notamment en raison de l’acquisition d’équipements de protection et de désinfection, d’ajout de personnel, de travail en temps supplémentaire et de toute hausse des dépenses de fonctionnement pour ces mêmes milieux de vie, à l’exception des bonifications salariales.

Citations : 

« L’annonce de ces mesures témoigne de notre reconnaissance collective à l’égard du travail de toutes ces personnes, que nous appelons nos anges gardiens. Nous vivons une situation exceptionnelle qui commande des efforts tout aussi exceptionnels de la part du personnel du domaine de la santé et des services sociaux. Pour moi, l’annonce d’aujourd’hui ne fait que souligner le rôle crucial des intervenants de la santé et des services sociaux dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19. Je veux aussi réaffirmer à toutes ces personnes qui sont au front qu’au-delà des mesures monétaires mises en place, tous les efforts sont déployés pour assurer leur santé et leur sécurité. Aucun compromis ne sera fait à cet égard. »

Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale
et président du Conseil du trésor

« Dans la prise en charge des personnes aînées ou vulnérables, les préposés aux bénéficiaires jouent un rôle crucial. Leur apport est très précieux, car leur travail, c’est véritablement de prendre soin des gens. Avec cette mesure, nous nous assurons de leur offrir un salaire adéquat qui reconnaît leurs compétences et leurs efforts pendant cette période exceptionnelle. Aujourd’hui, plus que jamais, je tiens à les remercier de tout le travail accompli. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Lien connexe :

www.québec.ca\coronavirus   

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*