Saint-Constant – Mise à jour de la situation de la COVID-19

Saint-Constant, le 4 avril 2020 – Pour faire suite aux points de presse donnés aujourd’hui par le premier ministre du Canada Justin Trudeau et la vice-première ministre du Québec Geneviève Guilbault, la Ville de Saint-Constant tient à résumer les faits saillants. Tout d’abord, un mot du maire Jean-Claude Boyer :
« Chères citoyennes et chers citoyens, deux autres points de presse qui nous démontrent, encore une fois, que nous sommes dans un combat de tous les instants contre un adversaire invisible qui fait des ravages bouleversant des vies profondément.
De l’autre côté, toutefois, il y a nous, les Constantines et Constantins, qui sont des gens solidaires, déterminés, engagés, qui font partie de la même équipe, avec un excellent plan de match, soit celui de suivre toutes les directives pour remporter la victoire. J’aime croire que dans cette crise sans précédent, nous sommes toutes et tous membres de la même équipe : une équipe qui ne baissera jamais les bras dans l’ultime but de sauver des vies.
D’ailleurs, j’aime beaucoup cette définition du travail d’équipe : « Le travail d’équipe, c’est la capacité de travailler ensemble vers un but commun, c’est la capacité de diriger les réalisations individuelles vers l’atteinte des objectifs de groupe, c’est l’énergie qui permet à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires. » Oui, c’est le moment de continuer d’exécuter notre plan de match de façon parfaite, pour s’assurer d’une victoire éclatante sur la COVID-19. Merci de prendre très au sérieux ce travail d’équipe, car c’est ensemble que nous ferons une réelle différence dans la vie des gens qui nous entourent.
En terminant, n’oublions surtout pas d’encourager nos commerces locaux et nos organismes d’entraide qui ont besoin de nous. Profitez aussi un peu de ce beau temps, en respectant bien sûr la distanciation sociale, en évitant les regroupements et en respectant toutes les consignes de protection. Ne lâchons pas! »
Faits saillants pour notre région :
 Les installations d’abris d’autos temporaires sont autorisées jusqu’au 15 avril. Toutefois, étant donné la situation, le retrait des abris d’autos est reporté au 30 avril prochain et nous allons réévaluer ce délai à la fin du mois d’avril selon les besoins des citoyens;
 Lors d’une rencontre avec la MRC de Roussillon qui s’est tenue hier le 3 avril, la directrice de la santé publique de la Montérégie, docteure Julie Loslier, a rappelé que nous étions en situation de transmission communautaire et, ainsi, d’une possible augmentation importante du nombre de cas. Elle souhaite donc renforcer les mesures pour limiter la propagation, notamment :
o Réserver les tests de dépistage aux travailleurs des milieux de soins et les populations vulnérables;
o Mettre en place une surveillance syndromique comme l’autodépistage;
o Augmenter le rôle des services de police pour faire respecter les mesures de distanciation sociale;
o Accroître les pouvoirs de la directrice de santé publique en vertu de la Loi sur la santé publique lui permettant d’ordonner l’isolement d’une personne, d’un immeuble, d’un quartier, d’une municipalité ou d’une région;
o Élargir la traduction des documents d’information pour rejoindre les communautés culturelles et les travailleurs étrangers agricoles;
o Renforcer les mesures pour les personnes vulnérables comme l’utilisation de systèmes d’appels automatisés pour les rejoindre;
o Renforcer les mesures de distanciation : un adulte par ménage pour aller faire l’épicerie, fermer les modules de jeux si ce n’est pas déjà fait, et imposer des mesures de dissociation comme à Montréal notamment : plus grande présence policière sur les ponts, dans les métros, et ajouter plus de fréquence d’autobus aux heures de pointe;
 Finalement, la MRC a indiqué que plus de détails sur le nouveau programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PME) suivront la semaine prochaine.
Nous vous invitons à lire nos communiqués précédents pour connaître tous les éléments à retenir et toutes les mesures qui ont été mises en place, et ce, jusqu’à nouvel ordre.
Du côté du premier ministre du Canada, Justin Trudeau :
 Les gens sont inquiets pour leur emploi et pour leur entreprise – Pour protéger vos emplois et vos entreprises, on va vous aider à traverser la tempête, mais on a besoin que vous fassiez votre part – restez chez vous;
 En fait, les mesures mises en place ne fonctionneront que si chacun fait sa part – nous devons rester chez nous, limiter au maximum nos déplacements, respecter des distances de 2 mètres et se laver les mains souvent;
 Beaucoup trop de Canadiens ont davantage peur de rester à la maison que de devoir affronter la pandémie et c’est pourquoi nous avons augmenté le financement aux centres d’hébergement pour les gens qui souhaitent échapper à la violence et pour ceux qui viennent en aide à ceux et celles qui vivent dans la rue;
 Des mesures ont aussi été bonifiées pour venir en aide aux communautés autochtones;
 Les sacrifices que l’on fait actuellement sont nécessaires, car le prix à payer si on s’en privait serait trop important – nous allons continuer à vous tenir informés sur l’état de la situation;
 L’astronaute Jeremy Hansen parlera aux enfants de la pandémie en direct sur YouTube demain;
 Nous continuons de travailler pour soutenir les industries qui ont été affectées lourdement dont l’industrie pétrolière, mais les aides gouvernementales mises en place visent toutes les entreprises canadiennes;
 Nous maintenons que les biens essentiels et le matériel médical doit continuer de circuler en toute fluidité avec les États-Unis;
 Nous allons continuer de maintenir un dialogue constructif avec les États-Unis pour assurer le maintien de la chaîne d’approvisionnement dans l’intérêt mutuel de nos deux pays, car on ne veut pas commencer à limiter les matériaux et les services qu’on leur envoie, dont la pulpe nécessaire à la fabrication des masques N95 qui provient de Nanaimo en Colombie-Britannique;
 C’est vraiment très important de maintenir les chaînes d’approvisionnement à travers le monde et ce n’est pas en limitant le transfert de produits essentiels que l’on se sortira mieux de cette situation;
 On travaille à maintenir les échanges des deux côtés de la frontière avec les États-Unis, et on continue de travailler jour et nuit pour continuer de maintenir notre approvisionnement à partir des autres pays à travers le monde;
 L’interdiction faite à l’entreprise 3M par le président Donald Trump pour qu’elle cesse d’exporter des masques pourrait s’étendre à d’autres produits américains et c’est pourquoi des milliers d’entreprises à travers le pays sont en train de transformer leur production pour assurer notre autosuffisance et pour pouvoir aider d’autres pays qui en ont besoin;
 À court terme, on continue de recevoir des produits de tous les pays à travers le monde;
 L’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) est toujours en place et on continue de faire tout ce qu’on peut pour assurer les soins essentiels aux Canadiens;
 Nous recevrons sous peu un avion-cargo de la Chine contenant des masques et des vols sont nolisés pour maintenir l’approvisionnement de toutes les provinces en matériel médical;
 On travaille avec les provinces pour dresser un portail et des prévisions fiables pour les Canadiens;
 Les prévisions du gouvernement ontarien prévoient entre 3 000 et 15 000 morts et une durée de pandémie pouvant s’échelonner entre 18 mois et 2 ans – il pourrait y avoir 3 vagues de pandémie;
 Nous savons que la situation est sérieuse et qu’il y a tout un éventail de possibilités, mais nous savons aussi que l’on peut influencer ces prédictions par nos comportements – nous reconnaissons que les tests de dépistage sont essentiels et on continue d’augmenter leur nombre pour contrôler la propagation du virus.
Du côté de la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault :
 14 nouveaux décès (total de 75);
 6 997 cas confirmés (896 de plus qu’hier);
 478 personnes hospitalisées (49 de plus qu’hier);
 130 personnes aux soins intensifs (8 de plus qu’hier);
 Derrière ces chiffres se trouvent des personnes et de nombreux anges gardiens pour lesquels il est primordial que tout le monde respecte les directives de santé publique qui ont force de loi;
 Ce n’est plus le temps d’être égoïste et de penser à sa petite personne – nul ne doit délibérément mettre la vie des autres en danger;
 Il ne faut pas hésiter à dénoncer les comportements irresponsables susceptibles de mettre en péril inutilement la santé des autres et des membres du service de santé;
 Vous n’avez pas à dissimuler vos symptômes si vous en avez; Si vous êtes contaminé, soyez honnête et si tel est le cas, vous devez consulter et expliquer clairement vos symptômes;
 Vous devez appliquer les directives de santé publique – c’est en respectant les consignes au maximum que l’on gagnera cette bataille;
 Évitez les rassemblements et les déplacements – tous nos efforts pour combattre ce virus portent leurs fruits;
 La transmission communautaire s’est installée dans l’ensemble des villes et, à compter d’aujourd’hui, on considère l’ensemble du Québec au stade de la transmission communautaire, d’où l’importance de plus en plus grande d’appliquer les mesures de distanciation sociale soutenues;
 Le bombardement occasionné par les voyageurs est terminé – vous devez maintenant considérer n’importe qui comme un foyer d’infection potentiel;
 Charlevoix et Rouyn-Noranda sont de nouvelles régions où la circulation est limitée;
 La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu est encore plus sévère dans ses mesures. Elle a mis en place ses propres outils pour sévir encore plus facilement contre ceux qui ne respectent pas les directives;
 Il faut rester extrêmement rigoureux en ce qui concerne l’utilisation de certains médicaments – leur approvisionnement a été centralisé à des fins de rigueur et pour assurer l’équité entre chaque établissement – on est aussi en train d’évaluer la possibilité d’utiliser des substituts;
 Le gouvernement travaille très fort pour devenir autonome face au matériel médical essentiel – c’est notre première priorité en ce moment;
 Plusieurs personnes de 40 à 49 ans sont infectées, mais celles qui en meurent sont, sauf exception, âgées de 70 ans et plus, et surtout au-dessus de 80 et 90 ans;
 Les Québécois sont ceux qui appliquent le mieux les mesures de distanciation et nous sommes parmi ceux qui ont le moins de décès par 1 000 habitants. On est en bonne situation, on a pris de bonnes décisions et c’est très encourageant;
 On a beaucoup d’empathie pour ceux et celles qui ont besoin d’intervention semi-urgentes, notamment en oncologie, et on va partiellement ouvrir le système pour s’occuper d’eux grâce aux efforts de la population qui ont fait en sorte que le système n’est pas engorgé et qu’on puisse les recevoir;
 Tous les cas urgents sont traités et les cas semi-urgents seront repris en charge dans les prochains jours;
 Des centres désignés d’évaluation seront mis sur pied pour concentrer, dans certaines cliniques, les patients qu’on croit atteints de la COVID-19 pour protéger les autres patients qui sont susceptibles de fréquenter les cliniques pour d’autres raisons en ce moment;
 L’Hôpital général juif ne permet plus aux femmes qui viennent accoucher d’être accompagnées de leur conjoint pour donner naissance afin de protéger leurs employés;
 Les masques artisanaux sont encouragés en France, mais pour l’instant Docteur Arruda réitère qu’un masque ne remplace pas le « toussage » dans le coude et le lavage des mains et il se méfie beaucoup de la gestion et de la manipulation des masques artisanaux qui ne remplacent pas les règles d’hygiène édictées;
 Les policiers ont une grande latitude dans l’application des règles édictées dans le cadre de la pandémie. On met en place des mesures d’urgence dans un contexte très rapide et, de manière générale, les points de contrôle et les interventions se passent super bien. Cependant, il y a toujours une part de jugement et d’appréciation attendue de la part des policiers, mais aussi des Québécois, qui doivent désormais considérer le caractère essentiel de leurs actions dans les circonstances. Les critères de santé, de sécurité alimentaire et humanitaires doivent exister pour démontrer l’absolue nécessité de vos actions ou de vos déplacements. Les critères de travail sont aussi acceptés;
 Plusieurs analyses sont en cours pour permettre le redémarrage de la société;
 Nous traverserons une semaine importante;
 Nous célébrerons Pâques et tous les anniversaires plus tard, car pour le moment tous les rassemblements sont interdits peu importe les motifs;
 Les règles imposées s’appliquent à tout le monde et visent à sauver des vies;
 En ce qui concerne les inondations, la situation est sous contrôle pour le moment


« Les règles s’appliquent à tout le monde et visent à sauver des vies. Il ne faut pas hésiter à dénoncer les comportements irresponsables susceptibles de mettre en péril inutilement la santé des autres et des membres du service de santé. »

Nous vous remercions pour votre solidarité, votre mobilisation et votre collaboration face à cette crise. Pour toutes questions, consultez le site Web quebec.ca/coronavirus ou composez le 1 877 644-4545.


Nous continuerons à vous tenir informés de façon régulière sur l’évolution de la situation sur notre site Web au saint-constant.ca et sur nos médias sociaux. Abonnez-vous aussi à nos alertes BCITI pour être informés en temps réel au saint-constant.b-citi.com.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*