Mobilisation virtuelle au profit des Canadiens touchés par la sclérose en plaques

Durant le Mois de la sensibilisation à la SP, les membres de la collectivité se mobilisent en vue de bâtir un monde sans sclérose en plaques

Longueuil, mercredi 13 mai 2020. – Mai est le Mois de la sensibilisation à la sclérose en plaques et la Société canadienne de la SP mobilise la collectivité à l’occasion de la campagne #stopponslaSP, qui consiste en un mouvement national virtuel.

Les gens sont invités à marcher ou à transformer l’une de leurs occupations habituelles en une action extraordinaire au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques.

La crise sanitaire actuelle liée à la COVID-19 a des répercussions sur l’ensemble des Canadiens, mais, pour les personnes qui doivent composer d’une manière ou d’une autre avec la sclérose en plaques, les préoccupations générées par cette situation s’ajoutent aux défis déjà présents avec la SP. Par conséquent, les besoins en matière d’information, de services, de ressources et de programmes de soutien sont plus pressants que jamais.

Le dimanche 24 mai, la Marche de l’espoir qui a généralement        lieu chaque année au parc de la Cité à Saint-Hubert sera cette année transformée en un grand rassemblement

virtuel. Effectivement, la collectivité de la SP se mobilisera à travers la Montérégie mais aussi tout le Québec et même le Canada lors de cette initiative virtuelle ! Chaque personne marchera à son rythme son quartier, son environnement.

Plus d’informations au www.marchedelespoir.ca ou www.facebook.com/marchedelespoirSP

Aussi, durant tout le Mois de la sensibilisation à la SP, les Canadiens sont invités à transformer une activité habituelle ou appréciée – comme faire de la pâtisserie, courir ou pédaler – et d’amasser des fonds dans le cadre du mouvement #stopponslaSP. Cette activité deviendra alors une action qui fera toute la différence pour soutenir les personnes touchées par la sclérose en plaques.

« Les circonstances actuelles entourant la COVID-19 sont particulièrement éprouvantes pour les personnes atteintes de SP et ajoutent un stress supplémentaire étant donné le risque accru de complications en cas de contamination. Marcher pour la SP ou faire une activité de collecte de fonds est un bel exemple de solidarité et nous rappelle qu’unir nos forces est le meilleur moyen d’aller de l’avant pour nous mener vers un avenir sans SP. » décrète Corinne Demars, directrice générale de la Section Montérégie pour la Société canadienne de la sclérose en plaques.

Pour en savoir plus sur la campagne #stopponslaSP ou pour participer, rendez-vous à www.stopsp.ca .

Pour    obtenir    davantage    d’information    sur   la   SP    et    la   COVID-19,   visitez    le www.scleroseenplaques.ca .

À propos de la sclérose en plaques et de la Société canadienne de la sclérose en plaques :

Le Canada affiche l’un des plus hauts taux de SP du monde. Cette maladie chronique souvent invalidante cible le système nerveux central, qui comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques. La SP est l’une des maladies neurologiques les plus répandues parmi les jeunes adultes du Canada. Elle se manifeste généralement chez des personnes âgées de 20 à 49 ans, qui en subiront les effets imprévisibles toute leur vie. La Société de la SP offre des programmes et des services aux personnes atteintes de SP et à leur famille, et elle se porte à la défense de leurs droits. Elle finance de plus la recherche visant à améliorer la qualité de vie des gens atteints de SP, voire à guérir cette maladie. Pour obtenir de plus amples renseignements, -vous à www.scleroseenplaques.ca .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*