La MRC de Roussillon branchée à Internet haut débit d’ici 2022

La Prairie, le 25 mai 2020 – Plus de 500 foyers et commerces de la région du Roussillon auront accès à Internet haut débit d’ici le 30 juin 2022. Avec ce nouveau projet, l’ensemble de la MRC de Roussillon sera branchée à Internet haute vitesse. Pour l’ensemble de la Montérégie, ce sont 10 350 foyers qui pourront en bénéficier.

Les députés Danielle McCann (Sanguinet), MarieChantal Chassé (Châteauguay) et Christian Dubé (La Prairie) se réjouissent que le projet présenté par la MRC de Roussillon ait été retenu au terme de l’appel de projets Régions branchées, lequel offrira l’accès à un service Internet haut débit de qualité et à un prix comparable aux services proposés en milieu urbain.

Un total de 66 projets totalisant des investissements de 150M $ et répartis dans 11 régions du Québec ont été sélectionnés dans le cadre de cet appel de projets. Ceux-ci donneront l’accès à un service Internet haut débit à plus de 60 000 foyers.

L’appel de projets Régions branchées vise à accélérer le déploiement d’infrastructures de télécommunications dans les zones partiellement desservies.

Le gouvernement s’est engagé à ce que tous les projets permettant de fournir un accès internet haut débit à tous les foyers québécois soient réalisés ou en voie de l’être d’ici 2022. L’appel de projets Régions branchées constitue le premier volet du plan de déploiement pour atteindre cet objectif.

Les deux autres volets de ce plan sont :

  • l’appui du gouvernement du Québec aux promoteurs de projets déposés dans le cadre de l’appel de projets du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), lequel se terminera le 1er juin prochain;
  • l’appel de projets réalisé conjointement par le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral, prévu au cours de l’été 2020.

Citations :

« Je me réjouis de constater que tous les efforts déployés depuis plusieurs années pour favoriser l’implantation de l’Internet haut débit sur tout le territoire de Sanguinet porteront fruits et ce, dans un avenir très rapproché. Ce n’est pas un luxe aujourd’hui d’avoir de l’internet dans tous les foyers. C’est une nécessité, voir un besoin essentiel. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

« En 2020, l’accès à un service Internet haut débit est indispensable à l’essor d’une économie régionale vigoureuse et à la vitalité de nos communautés. D’autant plus que dans un contexte de crise sanitaire comme celui de la COVID-19, une connexion Internet haut débit n’est pas un luxe, mais bien une nécessité. Le numérique est essentiel pour communiquer, s’informer, innover, apprendre, travailler, développer des affaires et bâtir des collectivités fortes. Il va sans dire que les projets retenus ont le potentiel de donner un nouveau souffle à toute la région de la Montérégie et du Roussillon en contribuant à son rayonnement et à son attractivité. »

Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale, président du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Ce que la pandémie nous révèle, avec la multiplication du télétravail et de l’école à la maison, c’est l’importance des accès internet haute vitesse fiables. L’objectif à terme est de permettre à tous nos citoyens d’être branchés sur l’information et les nombreuses possibilités que cela engendre. Cette annonce est un pas significatif en ce sens et je m’en réjouis grandement pour nos concitoyens. »

MarieChantal Chassé, députée de Châteauguay

Faits saillants :

  • La réalisation accélérée du programme Québec branché permettra d’offrir un accès à Internet haut débit à quelque 110 000 foyers québécois, au plus tard le 31 mars 2021.
  • L’appel de projets Régions branchées permettra à environ 60 000 foyers d’obtenir un accès Internet haut débit d’ici le 30 juin 2022.
  • Environ 50 000 foyers devraient disposer d’un accès grâce au programme du CRTC (Fonds pour la large bande) dont l’appel de projets se termine le 1er juin 2020.
  • On estime que 120 000 foyers seront branchés grâce à l’appel de projets conjoint entre le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral qui devrait être lancé cet été.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*