Un bris de pompes de surpression cause une baisse de pression d’eau à Mercier

Mercier, le 14 juin 2020 – Une panne de fonctionnement au poste de surpression Sambault, un équipement sous la responsabilité de la Régie intermunicipale d’aqueduc de la Vallée de Châteauguay (RIAVC) a causé une baisse de la pression de l’eau sur une grande partie du territoire de Mercier le samedi 13 juin 2020.


Une intervention d’urgence de la Ville de Mercier, en collaboration avec la firme SIMO, responsable de la surveillance et de l’entretien des équipements de la RIAVC, a permis un retour à la normale au bout de quelques heures.


Trois pompes se trouvent au poste de surpression Sambault, mais le fonctionnement d’une seule suffit à maintenir la pression nécessaire pour alimenter le territoire. Or, le 13 juin, une pompe s’est arrêtée à la suite d’un bris, mais la pompe de secours n’a pas démarré pour prendre le relais. « De plus, il semble que l’arrêt de la pompe n’a pas fait l’objet d’une alarme par le système de surveillance des pompes », a précisé le directeur des travaux publics et du génie, Michel Brousseau.
Quant à elle, la troisième pompe est à l’arrêt depuis quelques mois en raison d’un bris.


Même si la situation est revenue à la normale, la Ville de Mercier poursuivra ses investigations et ses travaux en collaboration avec des experts-conseils. « Nous allons tout mettre en oeuvre pour éviter qu’une telle situation se reproduise », a déclaré le directeur général de la Ville de Mercier, René Chalifoux.

Pour sa part, la mairesse de Mercier, Lise Michaud, tient à souligner la disponibilité et la collaboration de la Ville de Châteauguay. « Leur réponse rapide a permis de faciliter l’analyse des causes du problème et c’est pourquoi nous les remercions », a souligné la mairesse de Mercier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*