La Ville de Mercier installe des brumisateurs

Odeurs nauséabondes émanant du champ d’épuration

Mercier, le 23 juin 2020 – Afin de permettre aux résidents de ne plus être incommodés par les odeurs nauséabondes provenant du champ d’épuration, la Ville de Mercier installe des brumisateurs autour de ses installations, tout en poursuivant ses investigations afin d’identifier et de régler de façon permanente le problème d’émanations d’odeurs.

Les brumisateurs seront mis en service au plus tard le 25 juin et resteront en place de manière permanente. Cependant, comme ces appareils fonctionnent à base d’eau, ils seront retirés chaque automne, puis réinstallés le printemps suivant.

Installés autour des champs d’épuration, les brumisateurs projetteront de fines gouttelettes, ce qui éliminera presque entièrement la diffusion des mauvaises odeurs aux quartiers avoisinants. Par ailleurs, l’eau servant à brumisation est puisée à même un puits à proximité; le processus n’utilisera donc pas d’eau potable provenant du réseau d’aqueduc.

D’autre part, même si l’installation de brumisateurs devrait éliminer les épisodes de mauvaises odeurs vécues par les citoyens du secteur, la Ville de Mercier poursuivra ses investigations afin d’identifier et d’éliminer la source du problème. « Nous sommes en contact avec plusieurs autres villes ayant vécu des situations semblables afin de trouver des solutions à ce problème complexe très incommodant pour les citoyens », a souligné la mairesse de Mercier, Lise Michaud.

Les travaux de réparation d’une conduite exécutés la semaine dernière ont bel et bien amélioré l’apport en oxygène aux champs d’épuration, mais cela n’a pas eu pour effet d’éliminer les émanations. « Nous poursuivrons nos démarches d’investigations et nos interventions tant que le problème ne sera pas réglé de façon durable », a assuré la mairesse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*