Arrestation en matière d’infractions à caractère sexuel

Boucherville, le 8 juillet 2020 – Les enquêteurs du poste de la MRC de Rouville ont procédé, le 4 juin dernier, à l’arrestation d’un homme de 40 ans de Marieville relativement à des infractions à caractère sexuel. Il avait été arrêté une première fois le 13 août 2019. Suite à ces arrestations, il avait été libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Le 29 juin dernier, Alexandre Russell a comparu au palais de justice de Saint-Hyacinthe et a été accusé de sept chefs d’accusation, notamment de leurre informatique et d’avoir transmis du matériel sexuellement explicite à une personne de moins de seize ans, d’agression sexuelle et, à des fins d’ordre sexuel, d’avoir touché une partie du corps d’un enfant de moins de quatorze ans.

Les événements, impliquant deux victimes d’âge mineur, se seraient produits entre les mois de septembre 2004 et juin 2005 ainsi qu’entre les mois de septembre 2013 et mars 2014.

Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée. Il s’agit d’une structure de commandement unifié au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet donc une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes.

La Sûreté du Québec rappelle qu’en tout temps, le public peut également transmettre des informations de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*