130 000 $ pour soutenir les victimes d’actes criminels dans la région de la Montérégie

La Prairie, le 15 juillet 2020. – Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région de la Montérégie, Christian Dubé, au nom du ministre de la Justice et procureur général du Québec, M. Simon Jolin-Barrette, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’une subvention de 130 000 $, pour soutenir deux projets venant en aide aux victimes d’actes criminels de la région de la Montérégie.

Le projet consiste à adapter une approche d’intervention autochtone pour les Mohawk victime d’actes criminels et pour prévenir une re-victimisation. Le projet vise à faire une recherche auprès de la communauté Mohawk de Kahnawake pour identifier les caractéristiques démographiques des personnes victimes dans la communauté, leur nombre, leurs besoins et clarifier les raisons pour lesquelles elles ne recherchent pas les services disponibles. Et un deuxième visant à développer un programme d’intervention s’adressant aux victimes masculines de violence conjugale.  

Ces initiatives régionales ont été retenues dans le cadre de l’édition 2019-2020 du Programme de subvention pour favoriser la recherche, l’information, la sensibilisation et la formation en matière d’aide aux victimes d’actes criminels. Elle contribuera au développement de services, de connaissances et d’expertise pour venir en aide aux personnes victimes d’actes criminels dans la région de la Montérégie.

À l’échelle provinciale, le gouvernement du Québec octroie une somme de 1 521 860 $ pour soutenir 17 projets. 

Citations :

« L’amélioration de l’accès à la justice et de la confiance des citoyens envers le système de justice québécois font partie de mes priorités et j’entends poursuivre le travail entamé par ma prédécesseur, la ministre Sonia LeBel à cet effet. L’aide financière annoncée aujourd’hui s’inscrit parfaitement dans cette logique. Le gouvernement du Québec est fier de soutenir les organismes qui accompagnent et assistent, au quotidien, les victimes d’actes criminels dans leurs démarches auprès de la justice québécoise. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et procureur général du Québec

« Par l’octroi de cette aide financière, le gouvernement du Québec réitère son soutien aux personnes victimes d’actes criminels de notre région. Je remercie les organismes « Mohawk Council of Kahnawake » et « Via L’Anse » pour leur engagement dans l’accompagnement des personnes victimes. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région de la Montérégie

Complément d’information :

Les sommes octroyées proviennent du Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels (FAVAC). Ce fonds spécial, notamment destiné au financement de tels projets, a été institué au ministère de la Justice du Québec en 1988. Ses revenus proviennent principalement de sommes perçues à la suite d’infractions aux lois pénales québécoises et au Code criminel, ainsi que de sommes liées au partage des produits de la criminalité.

Les projets retenus dans le cadre de l’édition 2019-2020 du Programme de subvention pour favoriser la recherche, l’information, la sensibilisation et la formation en matière d’aide aux victimes d’actes criminels visent l’une des problématiques prioritaires du Programme, soit les violences subies par les personnes autochtones, les violences sexuelles ou la violence conjugale.

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur les projets retenus, visitez le site Web du ministère de la Justice : www.justice.gouv.qc.ca.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*