Les organismes communautaires offrent des masques lavables à leurs usagers

Saint-Constant – 21 juillet 2020 – Dans les prochains jours, les organismes communautaires membres de la Corporation de développement communautaire (CDC) Roussillon distribueront gratuitement des masques réutilisables à la population qu’ils desservent. Grâce au soutien financier du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC) du gouvernement fédéral et par l’entremise de Centraide du Grand Montréal, la CDC Roussillon a fait l’achat de 1200 masques qui seront ainsi offerts aux personnes plus vulnérables.

« Nous souhaitons par cette distribution encourager le port du masque tout en évitant cette dépense aux personnes moins nanties » précise Gina Philie, présidente de la CDC Roussillon. « Nous espérons aussi limiter l’utilisation de masques jetables qui deviennent rapidement des déchets, sont parfois disposés incorrectement en milieu naturel et ont un impact environnemental désolant » ajoute-t-elle. Les masques ont tous été fabriqués localement, en Montérégie.

L’octroi de 25 500$ du FUAC a également permis à la CDC Roussillon de faire l’achat de matériel sanitaire tels que gel désinfectant, gants, visières et produits nettoyants, toujours pour les organismes. Madame Philie tient à réitérer qu’« il est très important pour le milieu communautaire de respecter les directives sanitaires, de protéger les employé.es et bénévoles tout en continuant d’offrir des services essentiels à la population, dans des lieux sécuritaires »

Une campagne de promotion des organismes communautaires sera également lancée sous peu grâce à ces fonds. « En temps de crise, plus que jamais, la population gagnera à découvrir l’éventail des services communautaires offerts sur le territoire. Nous voulons rappeler aux citoyens que nous sommes là pour eux. Nous n’avons jamais cessé nos activités durant cette pandémie: nos services ont été rapidement adaptés au contexte et les défis furent relevés avec brio. Nous demeurerons présents pour de l’aide, du soutien, de l’écoute et de l’accompagnement, peu importe leurs besoins » conclut madame Philie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*