Vents d’espoir lance une campagne majeure de financement de 5 M$

Saint-Rémi, le 21 septembre 2020 – Aujourd’hui avait lieu le lancement de la campagne majeure de financement 2020- 2025 de Vents d’espoir, dont l’objectif est d’amasser 5 millions $ sur cinq ans. Réunissant les acteurs majeurs de la campagne, cet événement s’est conclu par l’annonce du montant amassé à ce jour, soit 2,2 millions $, et par un appel au milieu corporatif et aux grandes familles de la Montérégie-Ouest à se mobiliser pour aller chercher le montant restant.

L’argent recueilli lors de cette campagne permettra de financer la construction du complexe multifonctionnel de Vents d’espoir, dont la portion résidentielle sera la 9e Maison Martin-Matte. Entièrement adapté aux besoins des personnes vivant avec un traumatisme crânien et/ou une déficience motrice et de leurs familles, il s’agira du premier complexe du genre en Montérégie-Ouest. Dès 2022, ce projet d’envergure, au coût de construction de 15 M$, assurera l’amélioration de la qualité de vie personnelle, familiale, sociale et communautaire de ces personnes

Le complexe comptera 32 appartements locatifs, entièrement adaptés aux besoins de l’occupant, des chambres de répit temporaire, un centre d’activités, une salle d’entrainement physique adaptée et un bassin thérapeutique. Chaque année, le Ministère de la Santé et des Services sociaux octroiera une enveloppe budgétaire de 1,5 M$ afin de financer les futures opérations dans la portion logements du complexe.

« La Montérégie-Ouest est aux prises avec des besoins urgents en termes d’hébergement spécialisé pour les personnes traumatisées crâniennes et vivant avec une déficience motrice. Dans notre région, chaque année, près de 50 familles doivent apprendre à vivre avec le traumatisme crânien d’un de leur proche. Et à l’heure actuelle, il n’existe aucune ressource résidentielle pour ces personnes sur notre territoire. Elles se retrouvent trop souvent en CHSLD. D’ailleurs, dans ces institutions, une personne sur dix a moins de 65 ans. Cela représente 3 500 personnes au Québec, dont 550 en Montérégie.

» soutient Sylvie Boyer, présidente-fondatrice de Vents d’espoir.

À l’occasion du lancement, Lyette Lupien, mère d’un jeune traumatisé crânien actuellement hébergé en CHSLD, s’est adressé aux invités afin de témoigner des enjeux liés au manque d’hébergement spécialisé dans la région, tout en soulignant l’importance de ce projet : « Les possibilités actuelles d’hébergement limitent l’apprentissage de l’autonomie et le maintien des acquis chez les traumatisés crâniens. Nous attendons tous le complexe de Vents d’espoir avec impatience. Il permettra d’améliorer le bien-être des personnes ayant un trauma crânien, tout en soutenant leurs proches.»

La campagne est appuyée par plusieurs gens d’affaires de la région, dont ses coprésidents : Marie Chantal Loiselle, Directrice générale, Caisse Desjardins des Moissons-et-de-Roussillon et Jean Roy, Vice-président principal et Chef de l’exploitation, chez Kruger Énergie. Lors de l’événement, ces derniers ont réaffirmé leur engagement envers Vents d’espoir et présenté les membres engagés sur le cabinet de campagne. Le soutien précieux des grands donateurs de la campagne que sont Desjardins, Kruger, la Fondation Martin-Matte, Lestage Chrysler et la Fondation de Claire et Jean-Pierre Léger a également été souligné.

Sylvie Boyer en a profité pour remercier les bénévoles, les grands collaborateurs et les membres de l’équipe présents lors de l’événement. Depuis l’ouverture de son centre de jour en 2017, c’est plus de 400 jours d’activités qui ont été offertes à la clientèle de Vents d’espoir et près de 2 500 heures de répit offertes aux proches et familles.

Campagne de financement 2020 de Vents d’Espoir

À propos de Vents d’espoir de la Vallée du Saint-Laurent

Vents d’espoir est un organisme à but non lucratif fondé en 2014 dont la mission est d’assurer une meilleure qualité de vie personnelle, familiale, sociale et communautaire aux personnes de 18 à 55 ans de la Montérégie-Ouest ayant un traumatisme cranio-cérébral ou une déficience motrice.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*