LA VILLE DE LA PRAIRIE EST HEUREUSE DE L’AVANCÉE DU DOSSIER

mode de transport électrique structurant sur la rive-sud

La Prairie, le 21 octobre 2020 – La Ville de La Prairie accueille favorablement l’annonce du gouvernement du Québec, réalisée le 20 octobre dernier, qui octroie un mandat d’études à une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ Infra) dans le but d’identifier la solution optimale en vue de la réalisation d’un projet de mobilité structurant pour la Rive-Sud de Montréal.

Lors de son annonce, le gouvernement du Québec a précisé qu’il vise l’implantation d’un mode de transport collectif électrique dans les axes du boulevard Taschereau et de la ligne jaune du métro, à Longueuil, ainsi que son interconnexion avec l’ensemble du réseau de transport en commun déjà en place ou à venir.

« Nous travaillons activement depuis de nombreuses années à la mise en place d’un projet de transport collectif structurant pour l’axe est-ouest, dont le boulevard Taschereau est un vecteur incontournable de mobilité. La récente annonce du gouvernement du Québec vient donc confirmer notre vision. Et l’échéance de l’étude, soit 2021, nous laisse prévoir que le gouvernement veut aller de l’avant rapidement avec ce dossier, ce qui constitue une autre bonne nouvelle à nos yeux, ce projet de transport collectif étant souhaité depuis de nombreuses années », exprime le maire, Donat Serres.

Pour la Ville de La Prairie, la mise en place d’un mode de transport collectif électrique sur le boulevard Taschereau est positif à plusieurs égards. « La mobilité sera améliorée, cela ne fait aucun doute. En plus, l’effet structurant pour le développement du boulevard Taschereau sera très important. Aujourd’hui, la revalorisation d’une artère comme celle-ci se réalise autour du transport collectif. Et surtout, un tel projet s’harmonise à 100 % avec le développement des deux futurs quartiers TOD de La Prairie, qui seront situés à l’entrée de la ville, de part et d’autre du boulevard Taschereau », explique monsieur Serres.

Ce projet de mobilité structurant desservira donc l’ensemble des citoyens du territoire, et plus spécifiquement les 10 000 futurs résidents des quartiers TOD, qui demeureront à proximité de ces installations.

La Ville de La Prairie tient à souligner l’apport et le travail réalisé par le bureau de projet, dirigé par le Réseau de transport de Longueuil, qui chapeautait le dossier du transport collectif structurant pour l’axe est-ouest de la Rive-Sud, jusqu’à cette annonce du gouvernement du Québec. Elle reconnaît également l’expertise de CDPQ Infra, qui bénéficiera des travaux du bureau de projet dans son analyse et de son expertise dans la mise en place du Réseau express métropolitain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*