LA VILLE DE DELSON VOTE CONTRE LE BUDGET DE LA RÉGIE INTERMUNICIPALE DE POLICE POUR CONTESTER LE PARTAGE INÉQUITABLE DES COÛTS

Delson, le 12 novembre 2020 – Le maire de la Ville de Delson, Christian Ouellette, a voté contre l’adoption du budget de la Régie intermunicipale de police Roussillon, dans le cadre d’une réunion du conseil d’administration de l’organisation tenue le 11 novembre 2020. Cette position a été prise afin de contester officiellement la formule inéquitable de partage des coûts entre les municipalités regroupées au sein de cette Régie.

« Je pose ce geste sérieux afin de défendre les intérêts des citoyens de Delson, qui assument injustement une part trop grande de la facture de police », a déclaré le Maire de Delson, Christian Ouellette, qui tient néanmoins à préciser qu’il ne s’agit pas d’un geste contre le service de police, mais uniquement contre le partage inéquitable des quotes-parts. « C’est principalement un geste symbolique que je pose, en sachant que cela n’empêchera pas l’adoption du budget et n’aura aucun impact sur la gestion de la Régie », a précisé le maire Ouellette.

Rappelons que les sommes versées en quotes-parts par les citoyens de Delson sont, dans une très forte proportion, significativement plus élevées que celles des citoyens des autres municipalités qui reçoivent le même service de police. Avec ce nouveau budget, la contribution de Delson est de 285 $ par habitant, de loin la plus élevée. Cette facture pour les contribuables de Delson représente ainsi un écart de 44% avec la municipalité qui paye le moins (198 $ par habitant) et 36% de plus que la moyenne de toutes les autres municipalités desservies par la police de Roussillon (209 $ par habitant).

La Ville de Delson poursuivra ainsi ses démarches afin de modifier la formule de financement inéquitable que l’on retrouve dans cette entente intermunicipale qui n’a fait l’objet d’aucune mise à jour depuis plus de 20 ans, et dont le renouvellement a été imposé par le gouvernement du Québec au printemps dernier. Cette entente arrive à échéance en mars 2022.

D’ici là, le maire de Delson compte mettre de l’avant de nouvelles propositions visant un partage plus équitable du budget de la police. La Ville de Delson a d’ailleurs soumis un mémoire à ce sujet qu’elle présentera en décembre prochain lors des travaux du Comité consultatif sur la réalité policière, qui doit déposer son rapport d’ici la fin de l’année à la ministre de la Sécurité publique.

« Pour notre service de police, comme pour les autres regroupements de services entre nos municipalités, il m’apparait fondamental de respecter le principe d’équité entre les citoyens. Je suis convaincu que mes collègues des autres villes comprennent ma position. Dans ce cas-ci, on parle des citoyens de Delson qui sont pénalisés. Mais ça pourrait toucher une autre ville la prochaine fois. Entre nous, il faut travailler ensemble dans une approche d’équité », de conclure le Maire Christian Ouellette.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*