La distribution non consensuelle d’une image intime, c’est criminel !

Châteauguay, le 23 novembre 2020 – Le CALACS (Centre d’Aide et de Lutte contre les Agressions à Caractère Sexuel) Châteauguay et le Service de police de Châteauguay sont fiers de poursuivre leur association dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Les SEXTOS, c’est de la PORNO! » version adulte. Celle-ci porte sur le phénomène grandissant du sextage et du partage d’image intime non consensuel chez les femmes et les hommes de 18 ans et plus.

Cette campagne de sensibilisation est possible grâce à la subvention du ministère de la Justice du Canada dans le cadre de la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels. Le choix du projet a été établi dans l’optique de faire suite à la campagne « Les SEXTOS, c’est de la PORNO ! » qui s’adressait aux jeunes en milieu scolaire. Cette campagne visait le même phénomène de sextage, mais cette fois, auprès des jeunes de 12 à 17 ans.

Ayant lieu habituellement à la fin mai, la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels a lieu exceptionnellement du 22 au 28 novembre 2020 en raison de la pandémie actuelle. Cette année, la campagne se fait sous le thème : «Reconnaître le courage, renouveler l’engagement».

C’est donc dès le 23 novembre 2020 que la campagne de sensibilisation sera visible principalement à travers les villes de Châteauguay, Beauharnois, Léry et St-Isidore, et ce jusqu’au 20 décembre 2020. Le visuel se retrouvera sur un total de 27 autobus circulant principalement à travers les villes desservies par le Service de police de Châteauguay, ainsi que dans 25 abribus de Châteauguay et Beauharnois. De plus, le CALACS Châteauguay et le Service de police de Châteauguay feront la distribution de plusieurs affiches dans les commerces locaux.

Le matériel de sensibilisation a été conçu à partir du même visuel utilisé pour la campagne « Les SEXTOS, c’est de la PORNO ! » tout en étant adapté à une clientèle adulte et en accord avec les lois relatives à ce contexte particulier. Bien que les adultes puissent partager des images intimes avec consentement, il n’est pas rare que ces images soient par la suite

partagées avec d’autres individus de façon non consensuelle. Avec les réseaux sociaux, les partages d’images intimes et de sextos se font rapidement et ont de nombreux impacts négatifs sur la victime. L’objectif de la campagne est de faire savoir aux victimes et survivant.es de ce genre d’acte criminel, qu’il est important d’en parler et qu’il existe des ressources possédant l’expertise nécessaire pour les aider.

Le Service de police de Châteauguay en profite pour rappeler que la publication, la distribution, la transmission, la vente, le fait de rendre accessible ou de faire la publicité d’une image intime sans le consentement de la personne ou sans se soucier si elle a consenti ou non sont criminels.

Ressources existantes :

Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de Châteauguay :

calacs-chateauguay.ca | 450 699-8258

La Re-Source, maison d’aide et d’hébergementpour femmes victimes de violence conjugale : lare-source.org | 450-699-0908

Centre d’aide aux victimes d’actes criminels : Cavac.qc.ca | 1 866 LE CAVAC (532-2822)

CAVAC de Châteauguay : 450-698-3881

Service de police de Châteauguay :

https://www.ville.chateauguay.qc.ca/service-de-police/accueil/ : 450-698-1331 option 5

Ligne d’écoute provinciale 24/7 (Agression sexuelle) : 1 888 933-9007

SOS Violence conjugale 24/7 : 1 800 363-9010

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*