Candiac adopte la Déclaration universelle d’urgence climatique

Candiac, le 4 décembre 2020 – Face aux conséquences des changements et des dérèglements climatiques sur la planète, la Ville de Candiac a adopté la Déclaration universelle visant à reconnaitre l’urgence climatique.

Consciente du rôle que la Municipalité peut jouer afin de prévenir les changements climatiques et d’en réduire les risques, Candiac prend part à ce mouvement en espérant participer à la préservation de la terre pour les générations actuelles et futures. En tant que Ville responsable et proactive, Candiac reconnait ainsi l’ampleur des problématiques liées aux changements climatiques et s’engage à plaider en faveur de la mise en place d’actions concrètes et de solutions efficaces à court et moyen termes.

« Les préoccupations environnementales sont au cœur de notre Plan stratégique de développement 2018-2033. Ce dernier, grandement inspiré des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies, oriente nos actions et nos choix. C’est donc tout naturellement que nous joignons notre voix à celle des milliers de citoyens à travers le monde en reconnaissant l’urgence climatique. En adoptant la Déclaration universelle d’urgence climatique, nous nous efforcerons également à prendre les mesures nécessaires afin de garantir aux Candiacois les meilleures conditions de vie possible. », affirme le maire Normand Dyotte.

Des engagements concrets

Cette déclaration se veut donc un puissant catalyseur qui donnera de l’élan aux démarches de développement durable entamées ces dernières années par la Ville et qui seront renforcées à l’avenir, notamment à travers la mise en place de mesures d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques.

En effet, et dans la foulée de l’adoption de cette déclaration, la Ville s’engage à mettre en œuvre des initiatives de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux changements climatiques. À titre d’exemple, Candiac prévoit de :

  • Élaborer son plan d’action visant la réduction des émissions des gaz à effet de serre (GES) sur son territoire d’ici 2022;
  • Élaborer sa politique de développement durable et son plan d’adaptation aux changements climatiques d’ici 2022;
  • Prendre en compte les impacts sur les émissions de GES dans le cadre de ses activités;
  • Orienter ses politiques et règlements afin de contribuer à réduire les émissions de GES;
  • Demander aux gouvernements du Canada et du Québec d’accélérer la mise en œuvre d’initiatives de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux changements climatiques.

La protection de l’environnement en général, et du climat en particulier, est l’affaire de tous. Aucun changement ni amélioration ne sera possible sans l’implication de l’ensemble des parties prenantes : gouvernement, organismes communautaires, entreprises, commerçants, citoyens, etc. Chacun à son niveau peut participer en initiant ou en soutenant des démarches qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*