Votre gouvernement en action pour améliorer la sécurité sur la route 138

Route 138 à Mercier et à Sainte-Martine

Châteauguay, le 08 février 2021. – Dans le cadre du plan d’intervention pour bonifier la sécurité sur la route 138 entre Mercier et Sainte-Martine, le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, et la vice-première ministre, ministre de  la  Sécurité  publique  et  ministre  responsable   de  la  région  de  la  Capitale-Nationale,   Mme Geneviève Guilbault, ont émis un arrêté ministériel visant à élargir la surveillance par radars photo mobiles.

Depuis le 19 janvier dernier, en collaboration avec la Sûreté du Québec, la zone de surveillance débutant à la rue Saint-Louis, à Saint-Martine, a été prolongée afin d’inclure la courbe située aux limites territoriales des deux municipalités. Cela s’inscrit dans la foulée des autres mesures qui  ont déjà été déployées ou qui sont à venir. Le ministère des Transports a d’ailleurs effectué des travaux à l’automne dernier pour mettre en place une bande rugueuse au milieu de la route 138 afin de diminuer le risque de face à face.

Avec la collaboration de la députée de Châteauguay, Mme MarieChantal Chassé, de même que de la députée d’Huntingdon, Mme Claire IsaBelle, les deux ministres ont pu entreprendre des actions concrètes dans le but de contribuer à sécuriser ce secteur entre les villes de Mercier et de Sainte- Martine.

Citations

« Je ne le répéterai jamais assez, en tant que ministre des Transports, ma priorité est avant tout  la sécurité routière. Depuis l’annonce du plan d’intervention, je suis fier de constater que la plupart des actions sont maintenant déployées pour sécuriser la zone rurale de la route 138 à Mercier et à Sainte-Martine. Et puisque la sécurité routière, c’est l’affaire de toutes et tous, je demande maintenant aux usagers de la route de faire preuve de prudence et d’adapter leur conduite, surtout lorsque les conditions climatiques sont difficiles. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Je salue la collaboration de la Sûreté du Québec dans ce dossier. Grâce à la mise en commun de nos efforts, nous avons pu élargir la zone de surveillance par radars photo, mais aussi augmenter la présence policière sur cette partie de la route 138. La sécurité de nos citoyennes et citoyens est au cœur des priorités de votre gouvernement, et nous continuerons de travailler en ce sens. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Le plan d’intervention pour la route 138 contient plusieurs solutions pour sécuriser la zone rurale à Mercier et à Sainte-Martine. Nous ne voulons plus revivre des drames qui ont causé trop de victimes. C’est pourquoi nous continuerons, en collaboration avec tous les partenaires concernés, à faire preuve de vigilance dans ce dossier et à nous assurer que les mesures en place sont efficaces. J’implore les usagers de la route de ralentir, spécifiquement en hiver, et de prévoir plus de temps pour leurs déplacements. »

MarieChantal Chassé, députée de Châteauguay

« Nous tenons à rassurer la population : toutes les mesures nécessaires sont déployées afin d’augmenter la sécurité sur la route 138. La situation est prise au sérieux. Toutefois, la collaboration de toutes et tous est essentielle. Les mesures mises en place, jumelées aux bonnes habitudes de conduite des usagers de la route, permettront véritablement d’obtenir une amélioration du bilan routier. »

Claire IsaBelle, députée d’Huntingdon

Faits saillants

  • La zone de la route 138, à Sainte-Martine et à Mercier, qui fait l’objet d’une intervention d’amélioration de la sécurité routière est d’une longueur de 4,2 km et est située entre la zone rurale des deux villes.
  • Le plan d’intervention pour la route 138 comprend plusieurs mesures concrètes qui ont été ou qui seront déployées prochainement, dont :
    • la diminution de la limite de vitesse dans la zone rurale;
    • le rehaussement du niveau d’entretien hivernal de la route;
    • la surveillance accrue du réseau routier;
    • le prolongement de la zone de surveillance par radars photo mobiles à Sainte- Martine;
    • l’ajout de bandes rugueuses médianes;
    • l’installation de clôtures à neige et de panneaux de sensibilisation.
  • Des analyses sont en cours afin de déterminer la meilleure solution pour implanter un aménagement brise-vent sur le tronçon ciblé.
  • Le nombre de véhicules qui circulent chaque jour sur la route 138 entre Sainte-Martine et Mercier varie de 9 700 à 19 500 selon les secteurs.
  • Il est possible de suivre ce dossier en consultant la page Web du Ministère qui y est consacrée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*