FRAUDES PYRAMIDALES – MONTÉRÉGIE

Boucherville, le 19 février 2021 – La Division des enquêtes sur les crimes économiques a réalisé une enquête menant à l’accusation de deux femmes impliquées dans un stratagème de fraude de type pyramidale

Le 18 février, Lioudmila Minina, 56 ans de Saint-Hyacinthe et Isabelle Turcotte, 43 ans de Carignan, ont comparu au palais de justice de St-Hyacinthe pour faire face à diverses accusations en matière de fraude.

La fraude de type pyramidal est un stratagème d’investissement basé sur une configuration par niveau où les nouveaux membres constituent la base. Les gens qui investissent doivent à leur tour recruter des personnes qui accepteront aussi d’investir un montant d’argent et de recruter d’autres individus dans l’espoir que leur investissement de départ soit multiplié. De ce fait, le nouvel investisseur devient à son tour un agent recruteur. La fraude pyramidale peut prendre de nombreuses formes, comme les ventes pyramidales d’investissement et les cercles de dons.

Soulignons que les systèmes d’investissement pyramidal de ce type sont illégaux. L’Office de la protection du consommateur recommande d’ailleurs d’obtenir l’avis d’un conseiller juridique avant de prendre une décision impliquant un investissement financier. De plus, le fait de participer à une fraude pyramidale, selon les articles 206(1) e) et 380 (1) du Code criminel, est une infraction criminelle passible d’un emprisonnement maximal de deux ans ou d’un emprisonnement maximal de quatorze ans si la valeur de l’objet de l’infraction dépasse cinq mille dollars.

Les citoyens peuvent consulter l’Office de la protection du consommateur au https://www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/sujet/harcelement-vente/pyramide/ ou l’Autorité des marchés financiers au https://lautorite.qc.ca/grand-public/prevention-de-la-fraude/ventes-pyramidales/ pour plus d’information à propos de ce stratagème de fraude.

La Division des enquêtes sur les crimes économiques a pour mandat de réaliser des enquêtes concernant des fraudes ou des crimes économiques en réseau, ou ayant des ramifications provinciales et hors province, visant le public, les institutions financières, les entreprises ou les organismes privés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*