Plus aucuns frais de retard à la bibliothèque de Sainte-Catherine

Sainte-Catherine, le 12 mai 2021 – La Ville de Sainte-Catherine souligne la Semaine québécoise des familles avec une heureuse nouvelle : sa bibliothèque se joint au mouvement international Fine free library en abolissant les frais de retard des documents!

« La bibliothèque est un pilier de notre communauté : plus qu’un endroit où l’on retrouve des livres, elle est un lieu d’échange, de détente et d’apprentissage, explique la mairesse de Sainte-Catherine, Jocelyne Bates. Il est important que les portes de la bibliothèque soient ouvertes pour tous nos citoyens, peu importe leur situation. C’est pourquoi nous avons choisi d’abolir les frais de retard des documents. »

En effet, les frais de retard peuvent empêcher certains usagers de tirer profit de tout ce que la bibliothèque a à leur offrir. Ce frein à l’utilisation de ses espaces, ses ressources et ses services touche particulièrement ceux qui en ont le plus besoin, soit les jeunes et les personnes financièrement défavorisées.

L’abolition des frais de retard à la bibliothèque répond aux objectifs de la politique familiale de la Ville, l’Énoncé du cœur envers la famille et les aînés, qui a notamment comme orientation de considérer les besoins des citoyens en tenant compte de leur capacité financière. Elle s’inscrit également dans la vision de développement durable de la Ville.   

La Ville de Sainte-Catherine espère également que les usagers qui n’ont pas encore rapporté leurs documents en retard, de peur d’avoir une facture importante à payer, les remettent à la bibliothèque maintenant que ce frein financier n’est plus.

Enfin, il est important de noter que les dates d’échéance pour le retour des documents demeurent en vigueur. Les usagers peuvent d’ailleurs inscrire leur adresse courriel à leur dossier afin de recevoir des avis d’échéance et de retard par voie électronique. Aussi, les frais reliés aux documents perdus ou endommagés sont maintenus.