Candiac lance une campagne de sensibilisation à la surconsommation d’eau potable

FINI LES EXCUSES BIDON

Candiac, le 2 juin 2021 – Parce que chaque geste compte et que l’eau potable n’est pas une ressource intarissable, la Ville de Candiac lance auprès de ses citoyens la campagne Fini les excuses bidon qui vise à sensibiliser la population face à la surconsommation d’eau. Étant donné que l’usage d’eau potable double en période estivale et que la consommation nocturne est plus importante que la consommation diurne en raison d’un arrosage excessif des pelouses, il est important de conscientiser la population sur l’impact des gestes portés au quotidien.

Les Québécois ont réduit de 31 % leur consommation d’eau potable au cours des 20 dernières années. Dans sa stratégie d’économie de cette ressource, le gouvernement provincial vise d’ici 2025 une réduction additionnelle de 20 % de la quantité d’eau distribuée par personne par jour pour l’ensemble du Québec par rapport à la valeur de l’année 2015. Force est de constater qu’à Candiac, la population en général ne suit pas le rythme de cet effort collectif. En effet, la consommation d’eau potable a grimpé de

21 % entre 2018 et 2020 pour atteindre 1 679 litres/foyer/jour. C’est 446 litres de plus que la moyenne provinciale, soit 22 bidons de 20 litres chacun. Ainsi, il est plus que jamais nécessaire de respecter les consignes d’arrosage en vigueur et apprendre à réduire le gaspillage d’eau. Pour ce faire, les citoyens sont invités à consulter le candiac.ca/eau afin de découvrir des trucs et des astuces et de s’informer sur la règlementation.

Campagne de communication originale

Candiac prend à cœur son rôle prépondérant qu’elle doit jouer pour mobiliser l’action qui aidera à transformer la façon de consommer l’eau. À travers cette campagne de communication comportementale, la Ville souhaite sensibiliser les citoyens et les inciter à une consommation intelligente et raisonnée de l’eau. Afin de rallier les citoyens et les faire prendre conscience de l’ampleur de la problématique, la campagne de communication vise à désamorcer par l’humour avec un message accrocheur qui retient l’attention grâce à l’utilisation de jeu de mots qui insiste sur l’urgence d’agir. Ainsi, l’usage de bidons est le parfait outil pour illustrer la surconsommation souvent perçue abstraite puisque difficile à visualiser.

Un enjeu planétaire, des actions locales

La crise de l’eau que vit la planète depuis quelques années exige que cette ressource soit considérée comme un bien commun qu’il convient de mieux protéger. Les changements climatiques, le réchauffement de la planète et la mauvaise utilisation de l’eau sont des facteurs majeurs de cette crise mondiale. À titre d’exemple, lors des canicules et des déficits de précipitation au Québec, les municipalités sont de plus en plus nombreuses à devoir exiger des interdictions d’arrosage. En l’absence d’une transformation comportementale concrète, la Terre sera confrontée à un épuisement des réserves et une pénurie d’eau. Pour y faire face, il est primordial et nécessaire de mener des actions locales pertinentes et conséquentes.

En tant que Ville responsable et consciente du défi croissant causé par les changements climatiques, Candiac se doit de mener des actions en cohérence avec les principes qui guident ses décisions. En effet, le Plan stratégique de développement 2018-2033 qui oriente les projets et les actions de Candiac a été fortement inspiré des 17 objectifs de développement durable établis par les Nations Unies dont l’objectif 6 qui vise à garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable.

En outre, rappelons qu’en 2020, la Ville a obtenu la certification Communauté bleue et s’est ainsi engagée à reconnaître le droit humain à l’eau et aux services d’assainissement, à promouvoir la gestion publique de l’eau ainsi qu’à éliminer progressivement la vente de bouteilles d’eau dans ses édifices municipaux et lors de ses événements. Cette certification incite la Municipalité à préserver la ressource en eau et à maintenir ses efforts vers un Candiac de demain plus résilient.

La croyance populaire selon laquelle l’eau est une source intarissable est manifestement erronée. Il est donc urgent de prendre conscience de la fragilité de cette ressource et d’assumer, chacun à son niveau, sa responsabilité en tant que citoyens du monde avertis en modérant le gaspillage d’eau et en la consommant intelligemment.

Découvrez la vidéo de la campagne de sensibilisation: https://bit.ly/3yXXsbA