Vers un hub agroalimentaire dans Roussillon

Autonomie alimentaire

Saint-Constant, le 16 juin 2021 – Le hub agroalimentaire de Roussillon franchit une première étape importante : après avoir réalisé l’étude de préfaisabilité, le projet se voit octroyer une subvention de 28 000 $ pour la réalisation d’un plan d’affaires dans le cadre de l’Entente sectorielle de développement du secteur bioalimentaire pour la réalisation de projets structurants en Montérégie 2018-2022.

Cette contribution permettra d’établir les paramètres de faisabilité pécuniaire et technique du hub agroalimentaire de Roussillon et de faciliter la mobilisation des partenaires opérationnels et financiers en vue d’une mise en œuvre à plus brève échéance.

« La pandémie a permis de révéler notre vulnérabilité et notre dépendance aux aliments importés. Il nous faut œuvrer à une meilleure autonomie alimentaire pour notre MRC, alors nous faisons partie de la région réputée pour être le garde-manger du Québec. Le plan d’affaires permettra de démontrer tout l’intérêt et l’immense potentiel d’un tel HUB pour la communauté roussillonnaise, nous en sommes convaincus. Ce projet nous anime déjà depuis plusieurs mois et d’y voir s’ajouter des partenaires qui y croient aussi renouvelle l’enthousiasme qui l’entoure », a souligné Christian Ouellette, préfet de la MRC de Roussillon et maire de Delson.

Une étude de préfaisabilité réalisée à l’automne dernier a permis de définir un modèle de structure et d’offre de services possibles en relation avec le tissu économique de la région. La réalisation du plan d’affaires est donc la suite logique de cette démarche.

« Avec un territoire comptant 73 % de terres agricoles, le projet de hub nous apparait comme un véritable projet structurant pour la région et l’occasion de permettre à notre communauté de plus de 190 000 citoyens d’arriver à une plus grande autonomie alimentaire. Il s’agit pour nous d’un projet gagnant-gagnant, tant pour les producteurs qui pourront en bénéficier que pour les consommateurs qui

pourront accéder à une offre d’aliments encore plus diversifiée et locale », a conclu Lise Poissant, présidente du comité de mise en valeur du territoire agricole de la MRC de Roussillon et mairesse de Saint-Mathieu.

À propos du hub

La mission du hub est d’être un facilitateur d’innovations répondant aux prémisses et courants phares des saines habitudes de consommation que sont la production responsable, la distribution en circuit court, la mutualisation des équipements, le partage du savoir ainsi que la valorisation des matières secondaires. Le hub se veut un outil structurant de mise en marché venant en aide aux producteurs maraîchers et fruitiers du territoire agricole de Roussillon et des environs. Il sera aussi un lieu de convergence où plusieurs entreprises et projets trouveront des services répondant à leurs besoins d’entreposage, de conditionnement, de transformation, d’incubation, d’accélération, d’exploration de marchés, pour ne nommer que ceux-ci.

Ce projet répond à plusieurs objectifs du plan de développement de la zone agricole (PDZA), qui vise la mise en valeur des artisans de l’agriculture, de la transformation et de la commercialisation d’aliments roussillonnais.