Modernisation des écoles de la région de la Montérégie : des investissements de près de 120 M$ pour les circonscriptions de Châteauguay, La Prairie et Sanguinet

Plan québécois des infrastructures 2021-2031

La Prairie, le 18 juin 2021. ― Les élèves des villes de Candiac, Châteauguay et Saint-Constant, du CSS des Grandes-Seigneuries, des circonscriptions de Châteauguay, La Prairie et Sanguinet pourront bientôt bénéficier de milieux d’apprentissage stimulants et modernes grâce à des investissements de près de 120 M$ pour réaliser 4 projets d’agrandissement et de construction d’écoles, Cette annonce fait suite au dévoilement des investissements substantiels de plus de 311 millions de dollars pour la région de la Montérégie pour un total de plus de 2 milliards de dollars réalisés cette année encore par le gouvernement du Québec pour la mise à niveau des infrastructures scolaires partout au Québec.

Les député(e)s Monsieur Christian Dubé, Madame Danielle McCann et Madame MarieChantal Chassé, au nom du ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Rappelons que toutes les nouvelles constructions devront être réalisées selon la nouvelle vision gouvernementale en matière de construction, d’agrandissement et de rénovation d’écoles. Inscrite dans une perspective d’intégration à la communauté et de développement durable, la nouvelle génération d’écoles est adaptée aux nouvelles méthodes d’enseignement. Les espaces communs favoriseront la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves. Les nouvelles écoles arborent également une toute nouvelle identité architecturale mettant en valeur des accents de bleu et des matériaux du Québec, principalement le bois et l’aluminium.

Les projets dans la région :

CSS des Grandes-Seigneuries
Construction d’une école primaire de 18 classes à Châteauguay
Construction d’une école primaire de 26 classes à Saint-Constant
Construction d’une école primaire de 26 classes à Candiac
Agrandissement de l’école Gérin-Lajoie, située à Châteauguay (ajout de 4 classes)

Citations :

« Les investissements d’aujourd’hui et des dernières années confirment que notre gouvernement place l’élève et l’école qu’il fréquente au cœur de ses priorités. Je le réitère, il est primordial d’investir en éducation pour favoriser la réussite éducative. La poursuite du déploiement de la nouvelle génération d’écoles répond à un besoin critique et assurera également à nos élèves et au personnel scolaire des milieux d’apprentissage adaptés à leurs besoins, des milieux de vie modernes et stimulants. Les travaux qui sont et seront réalisés font partie intégrante de la relance économique des régions du Québec, notamment grâce à l’utilisation des matériaux de chez nous. Je suis persuadé que ces « belles écoles » favoriseront aussi la socialisation des élèves et permettront à la communauté de développer un sentiment de fierté et d’appartenance envers leur école de quartier. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

« La région de la Montérégie-Ouest est une région qui se développe rapidement et par conséquent les besoins en infrastructures sont inévitables. Je suis heureux de l’annonce d’aujourd’hui, c’est une excellente nouvelle pour les élèves et le personnel scolaire de la circonscription et plus particulièrement pour la ville de Candiac. Cette nouvelle école leur permettra d’évoluer dans des environnements modernes et adaptés, plus lumineux ce qui ne pourra que contribuer à la réussite et au bien-être de tous. Une des priorités de notre gouvernement est l’éducation et nous en avons la preuve encore une fois en offrant aux familles des services éducatifs complets et de qualité, et je me réjouis de cette annonce qui améliorera grandement la qualité de vie des citoyens. »

Christian Dubé, député de La Prairie et ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je suis très heureuse des investissements annoncés aujourd’hui. Ils démontrent bien que l’éducation est une priorité pour notre gouvernement. En investissant dans nos écoles, c’est tout le milieu scolaire, particulièrement les élèves et les enseignants, qui va bénéficier pleinement de ces différents projets. De plus, avec des environnements d’apprentissage améliorés, la réussite et la persévérance de nos jeunes élèves seront assurément rehaussées. Comme ministre de l’Enseignement supérieur, je ne peux m’empêcher de croire que cela les encouragera à poursuivre leurs études aux cycles supérieurs. C’est une excellente nouvelle pour toute notre belle région et les retombées seront nombreuses. »

Danielle McCann, députée de Sanguinet et ministre de l’Enseignement supérieur

« Ces nouvelles écoles donnent le ton pour une nouvelle génération d’établissements d’éducation, plus vivants. Plus lumineux, afin de mieux stimuler l’apprentissage et la créativité de nos enfants. Je suis fière de notre gouvernement qui prend conscience de l’importance du milieu comme facteur d’apprentissage et qui agit en ce sens. Sans négliger le fait que les matériaux du Québec seront mis de l’avant, comme le bois et l’aluminium! Ces investissements sont d’une grande importance pour notre région en forte croissance démographique. Je remercie mon collègue ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, pour son engagement envers la réussite éducative de nos jeunes et pour sa considération attentive toutes les fois où je me suis enquise auprès de lui de l’avancement du projet de nouvelles écoles dans notre circonscription. »

MarieChantal Chassé, Députée de Châteauguay et adjointe parlementaire au ministre de l’Économie et de l’Innovation – Volet Innovation

Faits saillants :

  • Tous les investissements annoncés sont prévus au Plan québécois des infrastructures 2021-2031.
  • La mesure Ajout d’espace vise les projets de construction, d’agrandissement et de transformation d’écoles ainsi que l’acquisition de bâtiments par les organismes scolaires.
  • Au total, des investissements de plus de 884 millions de dollars en ajout d’espace partout au Québec.
  • Tous les travaux d’ajout d’espace réalisés par les organismes scolaires devront s’inscrire dans la nouvelle vision gouvernementale pour une nouvelle génération d’écoles, dévoilée à l’hiver 2020.
  • Les mesures Maintien des bâtiments et Résorption du déficit de maintien visent à assurer les travaux de rénovation d’écoles existantes. D’ailleurs, une somme totale de près de 1,2 milliard de dollars sera également disponible pour la rénovation d’écoles pour l’année scolaire 2021-2022. Cela devrait permettre de mener à terme des milliers de projets de rénovation dans les écoles, et ce, partout au Québec.