Avenue des Chênes : principale porte d’entrée du TOD de la gare maintenant accessible

Candiac, le 6 juillet 2021 – La Ville de Candiac est heureuse d’annoncer la fin des travaux de la première phase d’aménagement et l’ouverture à la circulation de l’avenue des Chênes, principale porte d’entrée du TOD de la gare et accès exclusif à la gare de Candiac. Pour l’occasion, monsieur Normand Dyotte, maire de Candiac, et monsieur Massimo Iezzoni, directeur général de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), ont procédé aujourd’hui à l’inauguration officielle de cette avenue. Étaient également présents à l’inauguration les membres du conseil municipal ainsi que les partenaires et les promoteurs du projet.

« Les infrastructures du TOD de la gare commencent à prendre forme et les bénéfices pour les citoyens se font déjà ressentir. L’ouverture de l’avenue des Chênes était pour nous une priorité puisqu’elle représente l’accès principal à la gare de Candiac. Après la finalisation du carrefour giratoire en 2020 qui offre un meilleur niveau de sécurité pour tous les usagers, nous espérons que l’ouverture de l’avenue des Chênes améliorera considérablement la fluidité de la circulation dans un premier temps vers la gare de Candiac et à plus long terme vers le futur TOD de la gare. », déclare le maire Normand Dyotte.

Les travaux réalisés consistaient en l’aménagement de surface à travers la réalisation des trottoirs, des bordures de béton, d’une intersection surélevée en pavés unis et de l’application d’une couche de base de pavage. Les noues drainantes ont été construites et l’éclairage à DEL a également été installé sur toute la longueur de plus de 540 m de l’avenue, entre le carrefour giratoire et le chemin d’accès à la gare de Candiac.

La plantation d’arbres dans le terre-plein central et de graminées dans les noues drainantes sera effectuée dans les prochains mois. Une piste cyclable sera également aménagée en 2022 sur toute la longueur de l’avenue des Chênes.

La Ville de Candiac remercie vivement l’ensemble des citoyens et des usagers de la gare de leur compréhension et de leur patience pendant la durée de ces travaux. Une fois finalisés, les travaux d’infrastructure du TOD de la gare joueront un rôle primordial sur la qualité de vie des citoyens et permettront aux générations actuelles et futures d’évoluer au sein d’un Candiac durable et dynamique.

 Développement durable et reconnaissance métropolitaine

Le TOD de la gare Candiac fut l’un des premiers projets TOD retenus par la CMM en tant que projet démonstrateur afin de mettre en application les principes de développement durable émanant du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD). En effet, le TOD de la gare vise à créer des milieux de vie durables, traversés de parcours piétonniers et cyclables et desservis par le transport en commun.

« Le projet TOD de la gare Candiac constitue un exemple parfait de ce qu’est la densité intelligente. Il contribuera non seulement à atteindre l’objectif du PMAD d’orienter 60 % des nouveaux ménages dans de tels quartiers d’ici 2031, mais surtout à concrétiser notre vision d’un Grand Montréal doté de milieux de vie diversifiés et durables. C’est avec des projets comme celui-ci, qui mise sur une utilisation plus rationnelle de l’espace autour des services de proximité et de transport collectif, que nous y parviendrons », a souligné le directeur général de la Communauté métropolitaine de Montréal, M. Massimo Iezzoni.

Fluidité de la circulation et création d’une zone tampon, résultat de la participation citoyenne

Pour rappel, la réalisation du projet du TOD de la gare a fait l’objet d’une démarche de participation citoyenne rigoureuse misant sur la collaboration des citoyens limitrophes qui ont contribué directement aux prises de décisions. Conjuguée à une ouverture et à une collaboration du conseil municipal de la Ville, cette démarche participative a permis d’apporter plusieurs améliorations au TOD de la gare. Parmi les bonifications décidées figurait la relocalisation de l’actuelle rue de la Sorbonne et sa transformation en parc linéaire afin de constituer une zone tampon visant à assurer une transition harmonieuse entre le quartier existant et le TOD de la gare. Le réaménagement du boulevard Jean-Leman et la décongestion de la circulation dans le secteur faisaient également partie des recommandations retenues.