Châteauguay prend acte de la position exprimée par Kahnawake

Développement résidentiel à proximité du territoire mohawk

Châteauguay, le 8 juillet 2021 – La Ville de Châteauguay prend acte de la position exprimée par trois des cinq clans de la réserve mohawk, appuyés par le conseil de bande de Kahnawake, en ce qui concerne leur opposition à un éventuel développement résidentiel dans les limites actuelles de la Ville et pour lequel le conseil municipal de Châteauguay a adopté en avril dernier une modification à son règlement de zonage.

Les oppositions de la nation mohawk s’inscrivent dans un cadre qui dépasse largement le développement du lot concerné. En réalité, celles-ci sont le résultat de frustrations causées par une absence de réponse par le gouvernement à leurs demandes formulées depuis plusieurs années pour le traitement du dossier territorial de la seigneurie du Sault Saint-Louis. Bien qu’une portion ait été cédée en 2013, il semble que des promesses supplémentaires auraient été formulées à la communauté mohawk par le gouvernement.

« Dans de telles circonstances, il est tout à fait normal que l’impatience ait augmenté. Nous écrirons dans les prochains jours au gouvernement fédéral, avec copie au gouvernement provincial et au conseil de bande de Kahnawake, afin qu’il puisse répondre rapidement aux demandes de nos voisins. », mentionne Pierre-Paul Routhier, maire de Châteauguay.

Mis à part la modification au règlement de zonage, aucune autre étape n’a été franchie à ce jour dans ce dossier.

Châteauguay takes note of the position expressed by Kahnawà:ke

Residential development near the Mohawk territory

Châteauguay, July 8, 2021 – Ville de Châteauguay takes note of the position expressed by three of the five clans of the Mohawk reserve, supported by the Kahnawake Band Council, regarding their opposition to a possible residential development within the current limits of the City and for which the Châteauguay municipal council adopted an amendment to its zoning by- law last April.

The Mohawk Nation’s objections are part of a context that goes far beyond the development of this particular lot. In reality, they are the result of frustrations caused by a lack of response by the government to their requests made over the past several years for the territorial management of the Seigneury of Sault St.Louis. Although a portion was ceded in 2013, it appears that additional promises were made to the Mohawk community by the government.

« In such circumstances, it is only natural that impatience has increased. We will be writing to the federal government in the next few days, with a copy to the provincial government and the Kahnawà:ke Band Council, so that they can respond quickly to the demands of our neighbours, » said Pierre-Paul Routhier, mayor of Châteauguay.

Apart from the amendment to the zoning by-law, no other steps have been taken so far concerning this residential development.