Plus de 500 citoyens de Sainte-Catherine donnent vie à l’œuvre Résilience

Sainte-Catherine, le 26 juillet 2021 – La Ville de Sainte-Catherine est fière d’inaugurer officiellement l’œuvre Résilience, issue d’un important projet d’art public collectif initié en 2020 par une médiation culturelle. Représentative d’une parcelle de notre histoire, Résilience capte l’essence de ce que la pandémie aura signifié pour notre communauté, d’un point de vue individuel et collectif.

Plus de 500 citoyennes et citoyens ont pris part à la démarche artistique, en transposant par le dessin, le collage, la peinture ou encore par les mots, ce que la crise de la COVID-19 évoquait pour eux.

Leurs créations ont ensuite été intégrées significativement par l’artiste interdisciplinaire Tina Marais Struthers à son œuvre sculpturale, composée en acier inoxydable et en Lexan. La forme courbée rappelle celle de la colonne vertébrale, symbole de résilience et de force intérieure.

Sous forme de feuillets rigides et transparents, les créations des participants font écho aux fenêtres qui nous ont protégées et à travers lesquelles nous pouvions « visiter » nos êtres chers les plus vulnérables.

Chaque œuvre individuelle représente aussi une personne qui, par sa présence au sein de la structure, contribue au soutien de toute une communauté. Résilience est également inspirée de l’arc-en-ciel, emblème d’espoir durant la pandémie. Étant une œuvre permanente, il est possible de la découvrir à l’année au parc Optimiste de Sainte-Catherine.

L’artiste Tina Struthers durant l’installation de la sculpture au parc Optimiste

Crédit L : Josiane Farand

De plus, six citoyens aux profils diversifiés et les élèves de deux classes de 5e et 6e année primaire de l’école de l’Odyssée ont contribué à la réalisation d'une capsule temporelle numérique intégrée à la sculpture : des témoignages audio pour les générations futures. Les enregistrements sont accessibles à l’aide d’un code QR qui sera indiqué sur la plaque descriptive devant l’œuvre et sont disponibles à vdsc.ca/capsules. L'objectif était de documenter, par les mots, le point de vue de chacun face à la pandémie.
Une vidéo présentant l’intégralité du processus de création de l’œuvre sera d’ailleurs présentée aux citoyens dans le cadre des Journées de la culture, les 24, 25 et 26 septembre prochains.
Ce projet a été rendu possible grâce à la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec, dans le cadre de l’Entente de développement culturel.

Dans l’ordre habituel : Julie Rondeau, conseillère municipale; Martin Gélinas, conseiller municipal; Jocelyne Bates, mairesse de Sainte-Catherine; Michel Leblanc, conseiller municipal; Isabelle Morin, conseillère municipale.

Crédit : Denis Germain