Plus de 50 tonnes retirées des cours d’eau de la région

La Prairie, le 11 août 2021. – La Vigile verte a nettoyé près de 70 km du fleuve Saint-Laurent, des rivières locales et de leurs affluents. Cet été, le seuil de 50 tonnes de matières résiduelles collectées a été atteint: 492 pneus, 27 222 kg de métal, 2076 sacs d’ordures, objets surdimensionnés et autres matières recyclables.  

Le taux de valorisation et de recyclage de ce tonnage est de 52%. Les cinq nettoyages les plus lourds et volumineux ont été à Sainte-Catherine, Saint-Constant, Delson et Saint-Mathieu sur des distances variant de 6 km à seulement 300 mètres.

Remerciements

Derrière l’effort des 645 bénévoles, il y a tout un système de support en place. L’appui des familles, des milieux de travail ou autres groupes d’appartenance des bénévoles sont importants pour assurer la pérennité de l’engagement bénévole. Un grand merci à tous ceux impliqué.es pour avoir aidé l’organisme a surmonté toute l’adversité rencontrée afin de poursuivre sa mission et développer son expertise.

Les nettoyages répondent à un besoin d’entraide communautaire et de faire des actions terrains concrètes qui résultent en un environnement plus sain, tout en favorisant une bonne santé mentale et physique.

  
«La majorité des bénévoles agissent par conviction, par nécessité et pour être cohérent.es avec leurs valeurs. Tant mieux si nos actions guident, influencent et en inspirent plus d’un. Heureusement, les formes de reconnaissance ou d’appuis diverses pour les organismes communautaires autonomes ont progressé depuis dix ans! Merci à tous ceux qui portent un intérêt envers les nettoyages de berges et de fond de nos cours d’eau.»  Gina Philie, Directrice par intérim   
À propos de La Vigile verte Membre de la CDC Roussillon, l’organisme sans but lucratif de conservation et de protection environnementale a été finaliste au prix Conscientia 2019 du Conseil régional de l’environnement de la Montérégie pour ses efforts de nettoyage. Sa mission principale est de protéger les dernières aires naturelles des bassins versants des rivières Saint-Jacques, de la Tortue et Saint-Régis. Un des objectifs principaux est de contribuer à l’obtention d’un statut légal de conservation pour le Boisé La Prairie-Brossard, incluant la basse Saint-Jacques.