Vision et priorités de la MRC de Roussillon

Grande conversation nationale sur l’urbanisme et l’aménagement des territoires

Saint-Constant, le 26 août 2021 – La MRC de Roussillon a participé à La grande conversation nationale sur l’urbanisme et l’aménagement des territoires. Lors d’une rencontre avec la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) et plusieurs représentants de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) la semaine dernière, la MRC a partagé sa vision et ses priorités pour répondre aux enjeux propres à son territoire.

« Il est primordial de mettre de l’avant des solutions qui permettront le développement de milieux de vie durables et de qualité. C’est pourquoi nous saluons cette démarche qui permettra de doter le Québec d’une vision globale et cohérente et qui guidera les interventions et les investissements de l’État en ce sens. Nous réitérons notre engagement pour une collaboration proactive tout au long des conversations », a mentionné Pierre-Paul Routhier, maire de Châteauguay.

Priorités et enjeux régionaux

La MRC a fait valoir que l’implication du gouvernement est essentielle en matière d’aménagement du territoire, particulièrement pour soutenir localement les efforts de conservation des milieux naturels. « Les leviers à notre disposition s’avèrent insuffisants pour assurer la protection intégrale de terrains à grande valeur écologique situés dans le boisé métropolitain à Châteauguay et à Léry, par exemple », a-t-il ajouté.

De plus, la MRC souhaite se doter d’infrastructures de transport structurant et invite la ministre à orienter les décisions relatives à l’implantation d’un nouveau mode de transport autour des besoins en mobilité de la population plutôt qu’en fonction des limites administratives ou territoriales. La MRC pourrait ainsi augmenter la compétitivité et la connectivité de la région avec le reste de la CMM grâce à l’implantation d’un lien électrique est-ouest.

Finalement, la MRC fait valoir qu’il est primordial pour les municipalités rurales qui jouent un rôle clé dans la protection du territoire de pérenniser l’aide gouvernementale. La MRC élabore en ce sens un projet de hub agroalimentaire qui sera un outil structurant de mise en marché venant en aide directement aux producteurs maraîchers et fruitiers du territoire.

La concertation, une étape essentielle!

« Nous saluons cette grande démarche de concertation qui inclut les nations autochtones, dont la nation mohawk de Kahnawake, à titre de parties prenantes à part entière. Cette écoute du milieu permet non seulement de mettre en place une planification adaptée à toutes les régions, mais elle témoigne surtout d’une volonté réelle de concrétiser une vision moderne et adaptée à des réalités qui peuvent parfois diverger, mais qui, au final, nous rassemblent », a conclu Christian Ouellette, préfet de la MRC de Roussillon et maire de Delson.

Rappelons que La grande conversation nationale sur l’urbanisme et l’aménagement des territoires du MAMH doit mener à développer une première stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires. Les travaux de celle-ci doivent se dérouler sur une période de 15 mois.