Nathalie Brisson

 

Planificatrice financière

514-830-7765

Notre mandat depuis mars 2015, offrir aux organismes sans but lucratif une vitrine sur le Roussillon

INFORMATION POLICE CHÂTEAUGUAY

JANVIER 2020

 

3e édition de la campagne : « Les SEXTOS, c’est de la PORNO! »

 

DÉCEMBRE 2019

 

Vols de colis : Arrestation d’un suspect

 

Inauguration d’une zone neutre

pour des échanges sécuritaires à Châteauguay

 

Un site internet pour informer et outiller les jeunes, les parents et les intervenants escouadefugue.com

 

OCTOBRE 2019

 

Prix d’Excellence Intersection / MSP 2019

 

MAI 2019

 

Un an après sa disparition, Mme Elsa Maria Vargas Valerin manque toujours à l’appel

 

AVRIL 2019

 

Projet PROHIBER : Plus de 1 500 000 $ en stupéfiants saisis

 

Bilan provisoire Opération PROHIBER

 

Opération policière d’envergure en cours en matière de stupéfiants

 

FÉVRIER 2019

 

Monnaie contrefaite

 

JANVIER 2019

 

Suspects recherchés pour vol qualifié

 

AOÛT 2018

 

Accident spectaculaire à  Léry

 

JUIN 2018

 

Délit de fuite mortel à St-Isidore

 

MAI 2018

 

Elsa Maria « Chela » Vargas Valerin manque toujours à l’appel

 

Avis de recherche

 

Invasion de domicile à Beauharnois

Appel à la population pour l’identification de suspects

 

Arrestation d’un homme de 36 ans

pour une série de crimes à caractère sexuel

 

MARS 2018

 

Un piéton impliqué dans un accident mortel à Saint-Isidore

 

JANVIER 2018

 

Lancement de la campagne : « Les SEXTOS, c’est de la PORNO! »

 

OCTOBRE 2017

 

Lancement du « Projet XOX »

Un outil innovateur sur la violence amoureuse

 

FÉVRIER 2017

 

Une adolescente portée disparue

 

Homme accusé en lien avec des coups de feu tirés

 

JANVIER 2017

 

Campagne de sécurité en transport scolaire «M’as-tu vu? »

 

DÉCEMBRE 2016

 

Un homme arrêté pour deux vols qualifiés à Saint- Isidore

 

OCTOBRE 2016

 

À l’Halloween, célébrez en toute sécurité!

 

OCTOBRE 2015

 

Comité régional de concertation contre l’intimidation et la violence

Une bannière pour plus de visibilité

 

 

3e édition de la campagne : « Les SEXTOS, c’est de la PORNO! »

 

Châteauguay, le 21 janvier 2020 – Le Service de police de Châteauguay lance la 3e édition de sa campagne de sensibilisation « Les SEXTOS, c’est de la PORNO! ». Celle-ci porte sur le phénomène émergent du sextage et vise les jeunes de 12 à 17 ans en milieu scolaire.

 

Un sexto est un message à caractère sexuel, érotique, pornographique ou intime, accompagné ou non d’une photo. Il peut être envoyé par texto, par une application de messagerie, sur un réseau social ou autre.

 

Déroulement de la campagne

Au cours des trois prochaines semaines, les parents recevront, via l’établissement scolaire fréquenté par leur enfant, une lettre les informant de la tenue de la campagne. Sur le lieu même de l’école, plusieurs affiches seront installées sur les murs. De plus, chaque lieu d’enseignement recevra la visite d’agents de la section sociocommunautaire du Service de police de Châteauguay, secondés par les jeunes et le personnel de l’école ainsi que par les intervenants du CALACS. Tous seront disponibles pour rencontrer les jeunes, et ce, en toute confidentialité s’ils le désirent.

 

Un visuel accrocheur

Le visuel (affiches et cartons de format cellulaire) a été conçu pour montrer aux jeunes les impacts possibles de l’envoi d’un sexto, et ce, pour les personnes de tous les sexes. Avec l’avènement des réseaux sociaux, le partage d’un sexto peut se faire très rapidement entre plusieurs contacts. Si une telle situation arrive, il est primordial d’en parler. Avec les ressources mises à leur disposition, les adolescents sont outillés pour ne pas vivre la situation seuls. Le Service de police de Châteauguay en profite pour rappeler que la production, la possession, la distribution de pornographie juvénile et la publication non consensuelle d'une image intime sont criminelles.

 

Endroits visités

La campagne sera visible dans les six écoles secondaires du territoire desservi par le Service de police, soit le Collège Héritage de Châteauguay et les écoles Gabrielle-Roy, Howard S. Billings, Louis-Philippe-Paré, Marguerite-Bourgeois et des Patriotes-de-Beauharnois. Au total, on estime que près de 5 000 étudiants – sans oublier leurs parents – seront touchés par la campagne. Celle-ci a été rendue possible grâce à un partenariat entre le Service de police de Châteauguay, la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries, la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, le New Frontiers School Board, le Collège Héritage et les intervenantes du Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS).

 

Statistiques

Dans les années 2016 et 2017, le Service de police avait traité pas moins d’une trentaine de dossiers de

pornographie juvénile.

 

En janvier 2018, le Service de police de Châteauguay avait lancé la campagne de sensibilisation afin d’éduquer, sensibiliser et outiller les adolescent(e)s face à cette problématique puisque le phénomène du sextage était banalisé chez les jeunes et prenait de l'ampleur.

 

Suite à son lancement, la campagne a eu un impact positif sur son territoire. En 2018, le Service de police a traité cinq dossiers de pornographie juvénile et six en 2019. Il s’agit d’une baisse de plus de 60%.

 

Des ressources à contacter :

 AidezMoiSVP.ca

Aide les adolescents à bloquer la propagation de photographies et de vidéos à caractère sexuel et les

accompagne si une telle situation survient.

 Cyberaide.ca

Centrale canadienne de signalement des cas d'exploitation sexuelle d'enfants sur Internet

 Projetxox.ca (violence amoureuse)

 Jeunessejecoute.ca

1-800-668-6868

 Calacs-chateauguay.ca

450-699-8258

 Ligne d’écoute agression sexuelle

1 888 933-9007

 Service de police de Châteauguay

450 698-1331 option 5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Launch of the Third Edition of the “SEXTING, is PORN!” Campaign

 

Châteauguay, January 21, 2020 – Châteauguay police is launching an awareness-raising campaign on the emerging sexting phenomenon. With the theme of “SEXTING, is PORN!,” this campaign targets young people aged 12 to 17 in a school setting.

 

A sex message is a sexual, erotic, pornographic or intimate message, with or without a photo. It may be sent by text message or a messaging application on a social network or other.

 

Steps in the campaign

In the next two weeks, parents will receive a letter from their child’s school about the campaign. Inside the school, a number of posters will be displayed on the walls. Each school will be visited by officers from the socio- community section of Châteauguay police, assisted by young people and school staff, as well as CALACS social workers. They will be available to meet with the students in complete confidentiality if they so wish.

 

A catchy image

The image used on the posters and cell phone cards was designed for young people to illustrate the possible impacts of sending sex messages for people of all genders. With the advent of social networks, there is a risk that sex messages will be shared very rapidly among many contacts. If such a situation arrives, it is crucial to talk about it. With the resources available to them, adolescents are encouraged not to deal with this type of situation alone. Châteauguay police takes this opportunity to remind residents that the production, possession or distribution of child pornography and the non-consensual publication of intimate images are crimes.

 

Places visited

The campaign will be visible in six high schools in the area served by the police force, namely Collège Héritage  de Châteauguay, Gabrielle-Roy, Howard S. Billings, Louis-Philippe-Paré, Marguerite-Bourgeois and Patriotes-de- Beauharnois. In total, it is estimated that nearly 5,000 students—not to mention their parents—will be affected by the campaign. This is made possible through a partnership Châteauguay police, the Commission scolaire des Grandes-Seigneuries, the Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, the New Frontiers School Board, Collège Héritage and the social workers at CALACS, a Quebec coalition of sexual assault centres.

 

Statistics

 

From 2016 to 2017, the Service de police processed not less than 30 juvenile pornography cases.

In January 2018, the Service de police de Châteauguay launched its awareness-raising campaign in order to educate, raise awareness and prepare adolescents facing this problem because the sexting phenomenon was being trivialized by young people and spreading.

 

After two years, the campaign had a positive impact on the region. In 2019, the Service de police processed 6 juvenile pornography cases and 5 in 2018. There’s been a reduction more than 60%.

Resources to contact

 

 NeedHelpNow.ca

Helps young people to stop the spread of sexual photographs and videos and accompanies them if such a situation occurs.

 

 CyberTip.ca

Canadian centre for reporting the sexual exploitation of children on the Internet

 

 Projetxox.ca (dating violence)

 

 KidsHelpPhone.ca

1-800-668-6868

 

 Calacs-chateauguay.ca

450-699-8258

 

 Sexual assault help line

1-888-933-9007

 

 Service de police de Châteauguay

450-698-1331, option 5