Nathalie Brisson

 

Planificatrice financière

514-830-7765

Notre mandat depuis mars 2015, offrir aux organismes sans but lucratif une vitrine sur le Roussillon

INFORMATION MERCIER

Projet de carrière avec dynamitage

La Ville de Mercier se défendra en Cour d’appel

 

Mercier, le 18 novembre 2019 – Prenant acte de la décision d’Agrégats Lefebvre d’en appeler du jugement du Tribunal administratif du Québec concernant son projet de carrière avec dynamitage, la Ville de Mercier annonce qu’elle maintiendra son opposition au projet devant les tribunaux.

 

La mairesse de Mercier, Lise Michaud, précise que la municipalité défend les intérêts des citoyens en poursuivant son implication dans le processus judiciaire. « Nous continuerons de faire tout en notre pouvoir pour bloquer ce projet néfaste qui constitue une véritable bombe à retardement environnementale », a déclaré la mairesse de Mercier.

 

Le jugement du Tribunal administratif du Québec avait été publié le 11 novembre dernier; Agrégats Lefebvre disposait alors de 30 jours pour faire appel.

 

La Ville de Mercier s’oppose depuis plusieurs années à l’arrivée d’une carrière avec dynamitage sur son territoire. « À cet endroit précis, l’arrivée d’une carrière avec dynamitage aurait de graves conséquences sur la qualité et la quantité de l’eau potable, sur nos terres agricoles, ainsi que la qualité de vie de nos résidents », a-t-elle expliqué.

 

Publié le 11 novembre 2019, le jugement du Tribunal administratif du Québec rejetait la contestation judiciaire lancée par Agrégats Lefebvre à la suite de la décision du 3 août 2018 de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), qui maintenait son refus d’autoriser le projet de carrière avec dynamitage, tout en autorisant sous conditions le remblai des trous existants sur le site d’ici 2020.