SOUTENIR LE COMMUNAUTAIRE POUR RÉPARER LE FILET SOCIAL

Delson, le 17 février 2021 – En vue de la Journée mondiale pour la justice sociale du 20 février, la Corporation de développement communautaire (CDC) Roussillon, ses membres et ses partenaires tiennent à rappeler au gouvernement du Québec l’importance d’agir dans le développement de mesures collectives pour l’amélioration des conditions de vie de nos communautés et vers l’atteinte d’une plus grande justice sociale. En vue du prochain budget, ils exhortent donc le gouvernement Legault de prendre des engagements sérieux pour réaliser la justice sociale et réduire les inégalités.

« Avec la crise actuelle, la population n’a jamais eu autant besoin d’un filet social solide et le budget 2021 sera déterminant. Dans la dernière année, les organismes communautaires ont donné beaucoup pour la population du Québec et du Roussillon, et le gouvernement doit maintenant redonner à ces organismes. » explique Virginie Bernier, coordonnatrice de la CDC. « Jamais n’avons-nous autant compté sur le milieu communautaire pour garantir un filet social qu’en ce temps de crise de la COVID-19, alors que ce sont les personnes en situation de vulnérabilité qui sont les plus touchées. » renchérit- t-elle.

« Particulièrement en ces temps difficiles, les organismes ont fait face à des hausses importantes des demandes de soutien, ils ont réorganisé leurs services, ils ont maintenu une présence constante auprès de la population, ils ont adapté et réinventé leurs activités afin d’assurer ce filet social. Que ce soit auprès des aînés, des jeunes, des familles, les organismes ont travaillé d’arrache-pied pour soulager la détresse et offrir l’essentiel »

Le gouvernement du Québec a les moyens de faire les investissements et poser les actions nécessaires pour améliorer la qualité de vie de la population et garantir la réalisation des droits humains. Il est plus que nécessaire qu’il investisse dans le filet social que représentent les services publics, les programmes sociaux et les organismes communautaires.


Le gouvernement s’apprête d’ailleurs à dévoiler son Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire (PAGAC), qui est prévu au printemps 2021.  « Il s’agit d’une occasion unique de mettre en place des mesures pour améliorer, à long terme, la situation des organismes communautaires et pour renforcer leur capacité d’agir » mentionne Mme Bernier.

« Le milieu communautaire doit être entendu et soutenu. Les organismes communautaires sont des acteurs clés pour la reconstruction du filet social pendant et après la pandémie. » conclu Mme Bernier. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*