La MRC de Roussillon encore plus présente pour la collectivité

Très active et proactive

Saint-Constant, le 19 avril 2021 – « Encore plus présent » est un thème tout à fait approprié pour le rapport d’activités 2019-2020 de la MRC de Roussillon! Ce condensé d’initiatives et d’actions témoigne avec éloquence de la façon dont l’organisation a su relever les défis hors normes rencontrés au cours des derniers mois.

« De nombreuses initiatives porteuses ont été mises en place pour soutenir tous les secteurs d’activité, un coup de pouce qui a fait la différence pour de nombreux acteurs de la région en ces temps difficiles. En incitant les Roussillonnais à découvrir les attraits de leur région, en appuyant les entreprises dans la reprise de leurs activités, en favorisant la consommation de produits agricoles locaux et en établissant un fonds d’urgence destiné aux organismes communautaires, la MRC a soutenu le développement régional au moment où les besoins étaient les plus criants », affirme Christian Ouellette, préfet de la MRC et maire de Delson.

Déjà en 2019, la création du Service de développement économique a permis à l’organisation d’être encore plus présente auprès des entreprises et des acteurs des différents milieux économique, agricole et social. « Au cours des deux dernières années, l’équipe de la MRC a participé à non moins de 331 rencontres de concertation portant sur le développement économique, communautaire, social ou agricole. La MRC s’est montrée également présente pour les citoyens afin d’améliorer leur connectivité alors que la desserte Internet haute vitesse sera complétée d’ici septembre 2022 » ajoute Donat Serres, président du comité de développement économique de la MRC et maire de La Prairie.

« En matière d’aménagement du territoire, la MRC a fait de nombreuses représentations afin d’améliorer la mobilité durable sur son territoire : les projets de prolongement de la route verte ainsi que du Réseau express métropolitain (REM) jusqu’à Châteauguay en sont de bons exemples. La MRC a également démontré un fort leadership en matière de protection des cours d’eau ainsi que des milieux humides et hydriques. Elle a collaboré à de nombreux projets municipaux, que ce soit par des modifications au schéma d’aménagement régional ou par le biais de son service de géomatique, dont la mise en place d’un répertoire d’entreprises locales », indique Normand Dyotte, président du comité de projet en aménagement du territoire et maire de Candiac.

« Le déploiement de 54 000 bacs bruns sur le territoire de la MRC a été un projet phare pour le service de la gestion des matières résiduelles. Depuis, c’est l’équivalent de 1 458 camions de déchets qui ont été dirigés vers le site de traitement des matières organiques. Sans compter la campagne de sensibilisation Brutus, mon compagnon organique, qui a raflé les honneurs en remportant une Plume d’excellence de l’Association des communicateurs municipaux du Québec. Les différentes initiatives de la MRC et la discipline des citoyens ont par ailleurs permis de réduire de 28 % la quantité de déchets et d’augmenter le volume de matières recyclables de 6 % entre 2017 et 2020 », précise Sylvain Payant, président du comité de gestion des matières résiduelles et maire de Saint-Isidore.

Le milieu de la culture a été durement affecté par la pandémie. « Comme tout le monde, nous avons dû revoir nos façons de faire. C’est ainsi que nous avons dû reporter le Salon du livre de Roussillon qui se tiendra dans le confort de votre salon du 22 au 25 avril prochains, une formule 100 % virtuelle. De plus, le Musée d’archéologie de Roussillon est devenu une institution muséale agréée par le ministère de la Culture et des Communications, une reconnaissance qui tombait à point nommé alors que le musée célébrait son cinquième anniversaire. Fermé durant près de la moitié de l’année dernière, l’équipe a su adapter son offre, notamment par la création des capsules éducatives La MARmaille en quarantaine » rappelle Johanne Beaulac, présidente du comité culture, patrimoine et Musée et mairesse de Saint-Philippe.

Malgré les défis de la pandémie, l’équipe de la MRC a entrepris une grande démarche de planification stratégique qui s’est soldée par l’adoption, en décembre, d’un plan d’actions 2021-2026. « En nous appuyant sur des valeurs de respect, de transparence et d’audace, nous travaillerons de concert avec nos partenaires afin que notre organisation soit reconnue pour la qualité de ses services et sa capacité à mobiliser les acteurs locaux autour de projets structurants et durables, au bénéfice de l’ensemble de la collectivité », conclut le préfet.

Le rapport d’activités 2019-2020 est disponible sur notre site Web à l’adresse suivante :

roussillon.ca/rapport-dactivites.