La Régie intermunicipale de police Roussillon se dote d’un registre pour les personnes ayant une maladie cognitive

CANDIAC, le 11 mai 2021 – La Régie intermunicipale de police Roussillon annonce qu’elle tiendra dans ses données un registre pour les personnes ayant une maladie cognitive, comme celles d’Alzheimer, d’Huntington et de Parkinson.

Sur une base préventive et volontaire, ce registre consiste à recueillir un grand nombre de renseignements auprès des personnes atteintes d’une maladie cognitive. Ainsi, si une personne est portée disparue, il sera plus rapide et plus facile pour les policiers d’obtenir une multitude d’informations comme son adresse, celle de ses enfants, les coordonnées des personnes à contacter, la liste des endroits où cette personne a déjà été retrouvée dans le passé, etc. De plus, une photo récente est également jointe au dossier pour faciliter le travail des policiers afin de pouvoir l’identifier plus rapidement et la ramener saine et sauve à la maison.

Les premiers moments d’une disparition sont cruciaux et nous sommes convaincus que cette base de données confidentielle nous permettra de mettre en branle rapidement les recherches et les orienter efficacement.

Le dépliant contenant le formulaire d’inscription sera disponible à plusieurs endroits sur notre territoire et sur notre site internet. Pour de plus amples informations sur ce registre ou pour soumettre le formulaire, nous vous invitons à communiquer avec Karine Bergeron, agente aux relations communautaires à la Régie intermunicipale de police Roussillon au 450 638-0911, poste 430 ou par courriel au prevention@policeroussillon.ca .