La Prairie fait un pas de plus en matière d’environnement et de développement durable

La Prairie, le 8 juin 2021 – La Ville de La Prairie est fière d’annoncer la création d’un poste de conseiller principal – développement durable et environnement au sein de son organisation. La Municipalité souhaite ainsi s’assurer d’intégrer efficacement les principes de développement durable et de protection de l’environnement dans tous ses secteurs d’intervention.

Les rênes de ce nouveau poste ont été confiées à monsieur Benoit Fortier, gestionnaire aguerri à La Ville de La Prairie, et ce, depuis plusieurs années.  

« Son expérience et ses connaissances dans le domaine, jumelées à son grand intérêt envers le sujet en font la personne toute désignée pour mener à bien cette tâche de protecteur de l’environnement. Je suis très heureuse que monsieur Fortier soit le responsable de ce nouveau poste dans la Municipalité », a affirmé Nathalie Leclaire, directrice générale.

Monsieur Fortier aura notamment la responsabilité de soutenir les différents Services dans la mise en place des actions vertes du plan stratégique et de s’assurer de leur cohérence dans le respect, la protection et la mise en valeur de l’environnement.

La Prairie, une situation enviable

En plus de ses nombreux espaces verts qui constituent tout près de 37 % de sa portion terrestre, la Municipalité compte deux magnifiques parcs de conservation qui abritent une faune et une flore diversifiée, soit le parc de conservation du Marais et celui de la Rivière Saint-Jacques.

Également, en 2019, l’Observatoire Grand Montréal plaçait la municipalité au deuxième rang dans la MRC de Roussillon avec un indice de canopée de 29,5 %.

Intégrer les meilleures pratiques

Rappelons que depuis quelques années, la Ville de La Prairie a amorcé un virage vert en multipliant les actions environnementales et de développement durable :

  • construction d’un écocentre;
  • installation d’une station publique de remplissage de lave-glace au cours de l’été;
  • achat de véhicules électriques;
  • ajout de bornes de recharge pour les voitures électriques, sur une base annuelle;
  • aménagement d’un troisième jardin communautaire;
  • mise en place d’un second lieu de dépôt du verre;
  • distribution annuelle et gratuite d’arbres;
  • encadrement de la marche au ralenti des véhicules (campagne Wô les moteurs);
  • règlement interdisant l’arrosage des allées de maison, des entrées d’auto et des trottoirs;
  • impression des outils de communication sur du papier environnemental;
  • publication de plusieurs documents en version numérique;
  • implantation de vergers urbains;
  • hôtel à insectes pour favoriser la présence de pollinisateurs;
  • etc.

« La Ville est très engagée en matière d’environnement. Afin de bonifier nos actions et d’assurer leur pérennité, il est important d’en assurer le suivi pour en dégager un portrait global et faire les ajustements nécessaires. C’est pour nous une priorité », a expliqué le maire, Donat Serres.

Monsieur Serres s’est également dit heureux de répondre aux attentes exprimées par les citoyens lors d’un sondage réalisé dans le cadre de la planification stratégique de la Ville sur les améliorations souhaitées, il y a deux ans. « La création de ce poste est un important pilier sur lequel repose le développement de notre Municipalité. La volonté de faire une différence dans ce domaine est une valeur fondamentale pour notre communauté », a terminé monsieur Serres.