La Ville de Mercier dénonce les tactiques d’intimidation du SCFP

Blocage de la circulation et vandalisme à l’hôtel de ville

Mercier, le 2 juin 2021 – La Ville de Mercier dénonce vivement les actes de vandalisme et de blocage de la circulation commis par des membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le 2 juin, vers 12 h 45.

En marge d’une manifestation syndicale, des membres du SCFP ont bloqué pendant plusieurs minutes la circulation du boulevard Saint-Jean-Baptiste, en face de l’hôtel de ville. Peu de temps après, ces membres ont vandalisé la porte d’entrée des locaux municipaux en y apposant plusieurs autocollants syndicaux.

La Ville de Mercier a d’ailleurs déposé une plainte au Service de police de la Ville de Mercier dans cette affaire.

« Ces actes inadmissibles du SCFP n’ont plus leur place en 2021. Ce n’est pas en bloquant la circulation d’une grande artère et en vandalisant des locaux municipaux payés par les contribuables que la centrale syndicale peut espérer obtenir la sympathie des citoyens de Mercier ou faire des gains à la table de négociation », a commenté le directeur général de la Ville de Mercier, René Chalifoux.

Le directeur général rappelle par ailleurs que pas moins de 11 rencontres de négociations ont eu lieu concernant le renouvellement de la convention collective entre la Ville de Mercier et ses employés cols bleus et cols blancs, dont huit depuis septembre 2020. Une séance de conciliation a également eu lieu en mai dernier. « Nous sommes prêts à poursuivre les négociations de bonne foi; la centrale syndicale doit faire de même », a-t-il mentionné.