15 494 $ supplémentaires accordés à des petites salles de la ville de Châteauguay

Québec, le 20 octobre 2021. – La députée de Châteauguay, MarieChantal Chassé, confirme, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, une aide financière de 15 494 $ à la Ville Châteauguay, soutenue par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Cette somme provient du Plan de relance économique du milieu culturel lancé par le gouvernement du Québec en juin 2020.

La somme est attribuée en soutien à des petites salles de la Ville de Châteauguay faisant face à des défis particuliers en lien avec la pandémie.

Citations

« La culture est une priorité pour notre gouvernement à la grandeur du Québec et c’est pourquoi nous continuons d’appuyer ce milieu qui a été grandement touché par la pandémie. Le versement de cette aide est la démonstration concrète de notre volonté de soutenir les diffuseurs, nos petites salles et nos artistes. L’aide accordée leur permettra de poursuivre leur mission de rendre la culture accessible aux citoyens et de faire rayonner ce talent dont nous sommes fiers. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« La culture est non seulement une des gardiennes de notre identité, elle est également le reflet de l’expression des artistes. Les évènements culturels nous rapprochent, nous unissent en tant que société. En plus d’être un véhicule pour la créativité d’une nation, il s’agit également d’un excellent générateur d’emplois locaux. C’est pourquoi je suis fière du soutien qu’apporte notre gouvernement aux diffuseurs, aux petites salles et à nos artistes – c’est indéniablement bénéfique pour notre région et particulièrement pour la Ville de Châteauguay. »

MarieChantal Chassé, députée de Châteauguay

« Le milieu de la culture continue de vivre une situation exceptionnelle à cause de la pandémie et le Conseil met tout en œuvre afin d’adapter ses programmes à cette situation en constante évolution. En prolongeant le soutien à ces organismes en programmation spécifique, nous souhaitons non seulement les aider à maintenir leurs fonctions organisationnelles, mais aussi leur offrir une prévisibilité qui leur permettra de mieux organiser la relance de leurs secteurs. »

Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du CALQ